02 avril 2009

 

G20 à Londres : Bilan 1 mort, 63 arrestations



NOUVEAU : dans The Guardian du 2 avril, Police crowd control tactics under fire ...

"Devant la banque d'Angleterre, des milliers de manifestants ont été retenus pendant près de huit heures derrière un cordon de la police /.../ Des policiers ont dit à des parents avec des enfants et à de simples passsants que personne n'avait le droit de partir. Selon des témoins, quand la police les a finalement autorisés à partir mercredi soir, la police leur a demandé de fournir leurs noms et leurs adresses et de se faire photographier. En cas de refus, ils étaient renvoyés derrière le cordon."

Notre commentaire
La même méthode a été utilisée récemment par la police française lors de la courte occupation de la Sorbonne par des enseignants.

Il est clair qu'en utilisant de telles méthodes les responsables politiques - car ce ne sont pas les policiers qui prennent de telles décisions - ont décidé que leur priorité absolue est la répression coûte que coûte de toute contestation radicale y compris pacifique - même s'il y a des morts. Telle est la panique de nos dirigeants.

L'Elysée "préoccupé" par la radicalisation des mouvements sociaux ... (Reuters)

Poursuite de la contestation universitaire (Associated Press)
***
A Londres il y a quand même eu mort d'homme ...

La mort 'accidentelle' d'un homme de 47 ans à Londres pourrait être le résultat de la tactique employée par les forces du désordre qui consiste à comprimer des manifestants pendant plusieurs heures dans une zone de plus en plus restreinte entre des lignes de policiers lourdement armés, sans qu'ils aient la possibilité d'en sortir - une tactique qu'ils appellent la 'kettle' (bouilloire).

En même temps, la ville de Strasbourg a été mise sous la coupe de la Loi martiale ...

On essaie de justifier les agissements des forces armées de l'Etat par une prétendue mission de 'protection'. C'est ce qu'a dit hier, par exemple, la ministre française Alliot-Marie sur le ton martial ridicule qu'elle affectionne en de telles occasions.

Le but évidemment n'est pas de 'protéger' (le droit de manifester) mais d'intimider et de dissuader. Au lieu de protéger le peuple contre les banques et les fauteurs de guerre qui sont les dirigeants de l'OTAN, la police et l'armée font l'inverse.

Voir en anglais cet article, Police tactics questioned ...

Ici, la dépêche de Reuters (en français)

Des photos publiées dans The Evening Standard ...



La manifestation de samedi dernier vue par le syndicaliste britannique John McDermott ...

STRASBOURG : Une centaine d'arrestations déjà ...

Libellés : , ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud