26 mars 2009

 

Ce soir, la Sorbonne est libre ...

NOUVEAU
La Sorbonne a été évacuée manu militari vers 21h 30. Sur la Place, 200 manifestants pacifiques ont été cernés par des CRS pendant deux heures, puis ils ont subi des contrôles d'identité. Dans quel but ? Sans doute pour montrer que, face à des résistances fortes de la part des enseignants, des étudiants et - beaucoup plus dangereux pour le pouvoir et les patrons - des salariés, l'Etat n'hésitera pas à utiliser la matraque. Mais Sarkozy prend ainsi non seulement le risque d'une grosse bavure mais celui de provoquer une véritable explosion sociale. La réalité est qu'il est sur le fil d'un rasoir.




par Sorbonnard, le 26 Mars 2009 à 20:23, sur le blog Grève active à la Sorbonne

Ce soir, 26 mars 2009, la Sorbonne est libre. La Sorbonne, libérée par ceux à qui elle appartient depuis toujours, par ceux qui sont l’université, enseignants, chercheurs, BIATOSS, étudiants, affirme son indépendance à l’égard de toutes les pressions, du pouvoir politique, des forces de l’argent, de tous les contrôles, de toutes les répressions. Ici, depuis cette salle consacrée à la mémoire de l’historien Marc Bloch, nous lançons un appel à la résistance, contre tous ceux qui veulent enfermer l’enseignement supérieur et la recherche dans le carcan du profit à courte vue et de la logique marchande, contre des projets gouvernementaux qui dénaturent nos métiers, qui dévoient nos missions, qui compromettent l’avenir de toute une génération.

Solidaires avec nos collègues en désobéissance de l’enseignement primaire, avec les lycéens et professeurs qui refusent les suppressions de postes dans l’enseignement secondaire, avec les chercheurs qui occupent en ce moment la direction du CNRS, avec tous nos collègues en lutte dans les IUT, dans les IUFM, dans les universités de France et d’Europe, nous affirmons que, de la maternelle à l’université, la production et la transmission du savoir constituent le bien le plus précieux d’une société, parce qu’ils sont gages d’avenir.

La Sorbonne doit être ouverte à toute la communauté universitaire et le Rectorat, comme la police, qui menacent le libre accès au Savoir et les libertés fondamentales, doivent s’en aller. Nous sommes pacifiques, nous sommes déterminés, nous resterons dans ces bâtiments où nous sommes chez nous, nous invitons tous les universitaires à nous y rejoindre pour en faire ce que la Sorbonne doit être : un lieu de liberté et de dialogue.

Les Occupants de la Sorbonne
Paris, le 26 Mars 2009.

Une partie de la Sorbonne occupée par son personnel (Le Monde)

La Sorbonne occupée revote la grève ...

Déclaration de Sauvons l'Université ...

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud