18 février 2009

 

La Guadeloupe: Sarkozy dans l'impasse ?

***
La CGT appelle à manifester samedi 20 février pour soutenir la lutte des travailleurs dans les DOMs
***

Port Louis, Guadeloupe (Photo lepoireaurouge)
La Guadeloupe : Une histoire sociale forgée dans la violence (Reuters)
***
'Notre' président va-t-il affirmer que les habitants des DOMs sont "des citoyens de la république à part entière" ? (La départementalisation des colonies de la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et la Réunion date quand même de 1946!) Répéter ce que tous les gouvernements ont dit depuis des décennies qu'il faut un plan de développement économique pour les aider à sortir du sous-développement et de la dépenadance ? Ou bien taper son poing sur la table pour exiger le "respect de l'ordre républicain" ?

Va-t-il annoncer quelques mesures concrètes pour aider les plus démunis, mais qui ne résoudront en rien les problèmes structurels ?

La réalité, c'est qu'il ne peut pas satisfaire les revendications légitimes des travailleurs guadeloupéens sous la pression sans donner un énorme coup de pouce au mouvement social dans les autres départements d'outre-mer et surtout en métropole où deux millions de manifestants réclamaient il y a peu l'abandon de sa politique anti-sociale.

En plus, ses discours pro-colonialistes pendant la campagne électorale, son apparent mépris des Guadeloupéens face à un mouvement social sans précédent depuis mai 68 en France et les dérapages d'une partie de sa majorité au sujet du "rôle positif de la colonisation" - sans parler du racisme d'un autre âge venant de quelques békés locaux et des agents de la force publique - l'ont complètement disqualifié aux yeux de beaucoup de nos "concitoyens" antillo-guyano-réunionnais.

En somme, sa marge de manoeuvre est réduite et il n'a aucune légitimité.
***
SAINT-DENIS ville solidaire

A l’initiative de la Municipalité de Saint-Denis

Solidarité avec la Guadeloupe les Antilles et la Réunion

Rassemblement de soutien aux populations en lutte de la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion et la Guyane,

Vendredi 20 février 2009 - 18 h 30 devant la Mairie de Saint-Denis

Depuis 21 jours, le peuple de la Guadeloupe fait entendre un immense cri de révolte contre une situation insupportable.

C’est un taux de chômage record, une vie parmi les plus chères au monde !, une pauvreté qui s’étend, des inégalités qui s’aggravent, des discriminations qui maintiennent l’immense majorité de la population Noire à l’écart des responsabilités et des leviers de commande ; pendant qu’une infime minorité s’accapare toutes les richesses

Une grève massive rassemble les salariés de tous les secteurs d’activité. Chaque jour, des manifestations mobilisent ouvriers, agriculteurs, enseignants, chômeurs, retraités, jeunes.

Animé par un collectif qui regroupe une cinquantaine d’associations, de syndicats, de partis politiques, ce mouvement est porteur d’exigences précises sur le pouvoir d’achat, les conditions de vie, l’éducation, les transports, l’environnement, la répartition des richesses, l’accès aux responsabilités, le respect des droits, la démocratie.

Le mouvement s’est étendu aux autres territoires confrontés aux mêmes situations d’injustice et où s’expriment les mêmes exigences: Martinique, Guyane, Réunion.

Face à ce mouvement, le gouvernement n’apporte aucune réponse satisfaisante, et met en place une stratégie de tension et de répression.

Les populations en lutte de la Guadeloupe, des Antilles et de la Réunion ont besoin de notre soutien.

Faisons entendre cette voix de la justice et de la dignité !

***


Alliot-Marie vient d'annoncer l'envoi d'un contingent supplémentaire de gendarmes à la Guadeloupe. En même temps des voix s'élèvent pour déplorer la "racialisation" du conflit par les militants syndicaux et associatifs. Bizarrement, quand le gouvernement envoie des gendarmes blancs (ce qu'ils sont pour l'essentiel) réprimer des manifestants noirs, il ne s'agit pas de "racialiser" le conflit mais de "maintenir l'ordre républicain". Y compris quand ils le font en traitant des syndicalistes de "sales nègres".

Libellés : , ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud