15 janvier 2009

 

Dans les mosquées, la même volonté de prévenir les dérapages

***
La Croix - Martine DE SAUTO - 14/01/2009

Je propose cet article dans La Croix pour ce qu'il nous renseigne sur l'impact du massacre à Gaza sur la communauté musulmane en France.

Imams et responsables d’associations s’efforcent de donner des repères à une communauté musulmane qui hésite entre colère et désarroi

Dans la plupart des mosquées, l’objectif est le même : canaliser la colère des fidèles afin de prévenir les dérapages. « Nous avons la responsabilité d’éviter toute confessionnalisation du conflit israélo-palestinien.

Il nous faut laisser de côté la religion, rappeler qu’il s’agit d’un problème politique qui doit trouver des solutions politiques », affirme ainsi Larbi Kechat, imam de la mosquée Adda’wa de Paris. « Ce qui se passe en Terre sainte nous concerne tous, croyants ou non-croyants.

Comme responsables musulmans, ici en France, nous devons d’abord permettre aux fidèles de comprendre ce conflit et définir un cadre pour agir », assure de son côté Amar Lasfar, recteur de la mosquée Al-Imane de Lille.

Exprimer une opinion « responsable »

Dans nombre de mosquées, les fidèles sont ainsi invités à se joindre aux manifestations organisées par des mouvements – tel le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens – pour demander l’arrêt des violences contre la population de Gaza, dénoncer les silences de la communauté internationale, interpeller les politiques.

« Nous sommes des citoyens comme les autres, révoltés et désireux de jouer un rôle, explique Khalid Jarmouni, président du centre culturel islamique de Franche-Comté, à Besançon. Nous voulons nous inscrire dans une action citoyenne, avec un discours cohérent et plausible qui laisse de côté la dimension religieuse, émotionnelle et affective, et constituer un mouvement de résistance globale non-violente pour qu’au-delà du conflit actuel des solutions soient trouvées. »

Imam et directeur de l’Institut européen des sciences humaines de Saint-Denis, Ahmed Jaballah insiste lui aussi sur l’importance d’exprimer, « dans le respect de la légalité et des autres », une opinion « responsable ».

Mais il invite également les musulmans à soutenir les associations humanitaires comme le Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens, ou le Secours islamique, où les dons affluent depuis le début de l’offensive israélienne contre la bande de Gaza.

La dimension spirituelle de la solidarité

« Les musulmans qui regardent les chaînes de télévision arabes sont très touchés par ce qu’ils voient, qui ne correspond pas à ce que montrent les chaînes françaises, très en deçà de la réalité, estime-t il. Entre amertume et désarroi, ils ont besoin d’exprimer cette part de vérité. Mais je les sensibilise aussi au devoir de leur apporter un soutien financier. »

Moins visible, la dimension spirituelle de la solidarité est bien réelle. Dans leur prière, les musulmans demandent à Dieu de protéger les victimes de l’injustice et de soulager leurs souffrances. Certains décident de jeûner ou participent à des veillées de prière, mettant, comme le dit l’un d’entre eux, « leur confiance en Dieu qui donne la force à ceux qui sont dans la faiblesse ».

Reste qu’un risque de débordements existe. Imams et responsables associatifs le savent et le redoutent. « Il y a une colère palpable et légitime », décrit Mohamed Henniche, secrétaire général de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93), qui réunit une quinzaine de mosquées indépendantes, parmi les plus importantes du département : « Nous rappelons que l’islam interdit de toucher un seul cheveu d’un juif.

Commettre des actes violents serait contraire à ce que nous voulons défendre. Mais tous les musulmans ne fréquentent pas la mosquée. Il y a des incontrôlés, des gens qui cherchent des embrouilles… L’UAM 93 entretient depuis longtemps des liens avec le Conseil des communautés juives de Seine-Saint-Denis (CCJ 93). Nous avons le même souci : la paix sociale. Nous refusons d’importer un conflit extérieur. »

Libellés : , ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud