29 novembre 2008

 

Christian Picquet: Le parti de gauche en meeting

***
Le chef de file du courant Unir de la LCR donne son point de vue sur les récentes déclarations de Jean-Luc Mélenchon, dont le nouveau Parti de gauche tient aujourd'hui son premier grand meeting, avec entre autres Oskar Lafontaine, dirigeant de Die Linke (Allemagne):

/.../ Nous l’avons dit, et les semaines écoulées nous en ont apporté plus d’une confirmation, la rupture de Jean-Luc Mélenchon, Marc Dolez et leurs camarades avec le Parti socialiste a représenté un acte de courage. Comment ne pas partir de là, sauf à vivre les débats et reclassements à gauche du PS sous le seul angle des concurrences boutiquières ? C’est, hélas, cette dernière attitude que tend à adopter la direction majoritaire de la LCR, à travers une série de déclarations intempestives qui impose, de facto, une bien piètre image du « nouveau parti anticapitaliste » (lequel, il faut le souligner, n’a jamais eu l’opportunité de débattre de la question et n’est donc pas responsable des déclarations qui lui ont été attribuées à ce sujet ). Qu’on le veuille ou non, la création du Parti de gauche entrouvre une porte : celle qui peut mener, demain, à l’émergence d’une nouvelle force anticapitaliste, large et pluraliste, à même de faire renaître l’espoir à gauche.

Premières convergences…

Avec le PG, il s’avère d’ores et déjà possible de relever des points de convergence de nature à permettre un débat fructueux dans le futur./.../

Lire l'article ici ...

Le dernier éditorial de Denis Sieffert de Politis (27/11/2008)

Jacques Généreux, Pourquoi je quitte le PS (pour rejoindre le Parti de gauche) (24/11/2008)

Un long entretien avec Olivier Besancenot dans L'Express ... (26/11/2008)

Libellés : , , , , ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud