21 octobre 2007

 

Pour en finir avec la théorie de l'"islamo-fascisme"

Le terme "islamo-fasciste" est devenu un lieu commun chez des intellectuels de droite et de gauche. Ceux qui l'utilisent ne s'intéressent pas en général aux phénomènes diverses qu'on regroupe sous l'étiquette de l'islam politique, et ne se soucient guère du contenu historique et politique du terme "fascisme".

Si son emploi n'a absolument aucune valeur scientifique, il une fonction politique claire. Il sert surtout à justifier des politiques réactionnaires aussi bien sur le plan international - que cela soit les guerres en Irak et en Afghanistan ou l'oppression du peuple palestinien par Israël - qu'en France.

Nous publions ici deux articles récents en anglais qui plaident pour une approche plus rigoureuse de la question.

Des arguments simples et clairs peuvent être trouvés dans cet article des camarades du Irish Socialist Network intitulé Putting 'islamo-fascism' to bed

Ce message posté par 'Lenin' sur le blog Lenin's Tomb est plus dense et contient de nombreux liens : A rational approach to political islam.

Un petit entretien de Tarik Ramadan sur le site de la Télévision Suisse Romande. Rien de très original. Il se classe à gauche, s'oppose bien sûr aux agissements de l'extrême droite raciste, défend l'égalité hommes-femmes en matière de salaires, dit un 'non' modéré à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels. Mais cela permet de se faire une idée de cet homme - actuellement professeur à l'université d'Oxford - qui a été si souvent décrit comme un 'extrémiste' ou un 'islamiste'.

Les néo-libéraux islamophobes organisent dans la semaine du 22 octobre sur des campuses aux Etats-Unis une "semaine de sensibilisation à l'islamo-fascisme" (Islamo-fascism Awareness Week"). Lire cette réaction de Yaman Salahi ... et cet article dans Socialist Worker (Etats-Unis) de Nicole Colson, A campus crusade against Muslims. Le panel d'intervenants comprend des islamophoboes notoires, comme la journaliste Ann Coulter. Le Poireau Rouge ne peut cependant pas confirmer la rumeur que Philippe Val, Claude Imbert et André Glucksmann ont été invités.

NOUVEAU (dans Socialist Worker (Etats-Unis)) Des activistes américains perturbent la semaine de l'islamophobie ...

Un article de Georg Klauda (octobre 2007) : With islamophobia against homophobia ?

Islamophobia has, at least in this country [GERMANY], its relevance not as a mass phenomenon, but as an elite discourse, which, shared by considerable numbers of leftist, liberal, and conservative intelligentsia, makes possible the articulation of resentments against immigrants and anti-racists in a form which allows one to appear as a shining champion of the European enlightenment.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud