30 octobre 2007

 

Luttes sociales, alternatives politiques de 1995 à 2007


Un article de Dominique Mezzi du courant minoritaire de la LCR.

/.../ La question d’une nouvelle donne, d’un parti politique de combat à gauche, au sens profond du terme « parti », combinant l’action efficace et la synthèse d’éléments programmatiques, est posée face au sarkozysme. /.../ Un tel parti ne sortira pas tout armé de la cuisse d’un Jupiter anticapitaliste, il ne sera pas non plus un collier de perles réunissant les « anonymes » qui ont voté Olivier Besancenot.

La LCR est un parti plongé dans les luttes : c’est une partie de son histoire et de son identité. Mais cela ne suffit pas, comme parti politique. Elle (re)commence à exprimer aujourd’hui une idée fustigée il y a très peu de temps encore lorsque la minorité unitaire la défendait : que les luttes ont besoin d’une alternative politique, particulièrement aujourd’hui.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud