14 mai 2007

 

Percée des Verts et de l'extrême gauche aux élections régionales de Brême

LE MONDE 14.05.07

Les Verts et le Parti de la gauche ont effectué une importante percée dimanche 13 mai, élections de Brême, ville-Etat du nord de l'Allemagne, où s'est tenu le seul scrutin régional de l'année. Les écologistes atteignent un score historique en recueillant 16,4 % des suffrages. Avec 8,4 % des voix, le nouveau Parti de la gauche, composé du WASG - qui réunit les altermondialistes et les déçus du SPD - et du Linkspartei-PDS (issu de l'ancien Parti communiste de la RDA), entre pour la première fois dans un Parlement régional de l'ouest de l'Allemagne.

Les deux partis au pouvoir à Berlin, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel et le Parti social-démocrate (SPD), ont enregistré d'importantes pertes. Selon des résultats encore provisoires, le SPD recule de 5 points par rapport à 2003, avec 36,8 % des voix. Et la CDU chute de 4 points, à 25,7 %. Même si les élections de Brême ne devaient pas avoir de retombées majeures au niveau fédéral, le vote a été suivi de près à Berlin. Depuis 1995, la ville-Etat est dirigée par un gouvernement de grande coalition SPD-CDU.

Le SPD, qui gouverne à Brême sans interruption depuis 1947, peut choisir de poursuivre la grande coalition ou de s'allier avec les Verts. Ces derniers, qui ne participent plus à aucun gouvernement ni au niveau fédéral ni au niveau régional depuis 2005, ont immédiatement revendiqué un partage du pouvoir.

Cécile Calla, Article paru dans l'édition du 15.05.07

See this comment in English on the Socialist Unity blog ...

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud