29 octobre 2006

 

Interview : A Sivanandan sur l'attaque néo-libérale contre la diversité culturelle

Le « multiculturalisme » est souvent considéré comme une idée antirépublicaine et d’inspiration anglo-saxonne. Comme si les Français seraient incapables de reconnaître et d’accepter la diversité sociale et culturelle. Paradoxalement, de l’autre côté de la Manche, des voix s’élèvent pour demander si, après tout, les Français n’avaient pas raison en interdisant le voile à l’école, et beaucoup de Musulmans se sentent menacés dans un pays qui s’est toujours vanté de sa « tolérance ».

A. Sivanandan, né à Sri Lanka, est un auteur et activiste qui vit et milite en Angleterre depuis 1958, l’année des émeutes raciales du quartier de Notting Hill à Londres. Il est le fondateur de la revue Race and Class et directeur de l’Institute of Race Relations (1) à Londres.

Pour Sivanandan,
"La meilleure façon de comprendre la montée du racisme anti-musulman est de la considérer comme une tentative de punir ceux qui résistent la politique impérialiste du gouvernement britannique.

Les racistes mènent leur bataille sur le terrain de la religion, mais leur véritable objectif et de confronter et battre les opposants à l’impérialisme.

En Grande-Bretagne, cette bataille prend aujourd’hui la forme d’une attaque contre le multiculturalisme – une politique qui a fait consensus pendant plus de 30 ans. /.../"
Lire l'interview ...

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud