26 mai 2006

 

ELECTIONS LOCALES EN ANGLETERRE : ECHEC POUR BLAIR, PERCEE LOCALE POUR LA GAUCHE RADICALE ET ANTI-GUERRE



RESPECT – THE UNITY COALITION : DES RESULTATS SIGNIFICATIFS AUX ELECTIONS LOCALES EN ANGLETERRE DU 4 MAI 2006.

Ces élections ne concernaient que l’Angleterre et seulement une partie des conseillers municipaux. Sauf à Londres où tous les sièges étaient en jeu. Mais dans le contexte actuel de déliquescence du régime de Tony Blair, elles avaient valeur de test national. D’ailleurs, Blair a immédiatement réagi par un remaniement gouvernemental « brutal » (selon la presse), espérant ainsi s’accrocher au pouvoir.
Le principal bénéficiaire de la défaite travailliste est le Parti Conservateur, « relooké » par son nouveau leader qui penche plutôt vers le centre. Dans les médias, on parle également de la « percée » du British National Party (anti-immigrés, anti-Musulmans, anti-demandeurs d’asile ...), qui obtient 11 élus sur 13 candidats à Barking et Dagenham (banlieue ouvrière de Londres) et possède 50 conseillers locaux en tout.
La coalition de la gauche radicale RESPECT a présenté 169 candidats, dont 139 à Londres. Elle présentait des listes complètes dans seulement deux villes : Tower Hamlets et Newham, toutes les deux dans la banlieue est de Londres. 16 candidats sont élus dans trois villes (15 nouveaux, 1 réélu).
TOWER HAMLETS : Sur 48 candidats, 12 sont élus. Respect devient la principale opposition à l’administration travailliste. Dans une circonscription, les 3 candidats de Respect battent le dirigeant travailliste, leader du Conseil Municipal sortant (équivalent du maire) et son principal adjoint, qui perdent leur siège.
NEWHAM : Le candidat de Respect à l’élection directe du maire termine en 2ème position, derrière le maire sortant New Labour. Sur l’ensemble de la commune, Respect obtient 26 % des voix, derrière New Labour (48 %) mais loin devant les autres partis (Conservateurs 15 %, Lib Dems 2 %), mais ne gagne que 3 sièges. Dans plusieurs autres circonscriptions, ils arrivent en 2ème position.
BIRMINGHAM : A Sparkbrook, Salma YAQOOB, vice-présidente nationale de la Stop the War Coalition, est élue avec 55 % des voix. Le journal local fait remarquer qu’elle sera la première conseillère municipale de la ville à porter le hijab. Dans 2 autres circonscriptions, les candidats de Respect terminent en 3ème position, avec 21,5 % et 19,3 %.
A PRESTON dans le Nord-Ouest, la Coalition a manqué de justesse (7 voix d’écart) de faire élire un troisième conseiller. Sur ses 5 candidats, 4 terminent en 2ème position.
SHEFFIELD : Respect recueillit 25,9 % des voix dans une circonscription.
BRISTOL : Un syndicaliste connu, récemment licencié par British Aerospace, termine en 2ème position, avec 25 % des voix dans sa circonscription.
MANCHESTER : Une candidate : 3ème position (21,8 %).
Dans d’autres régions, Respect se place régulièrement, là où elle a les moyens de se présenter, devant des candidats des grands partis nationaux et des Verts.
Les Verts passent de 60 élus à 89 élus. Le parti Vert est difficile à classer : certains candidats sont très à gauche et militent contre la guerre en Irak, d’autres sont plutôt centristes, voire prêts à s’allier localement avec la droite.
La gauche radicale ne se limite pas à Respect, des candidats se présentant sous différentes étiquettes politiques (Socialist Party, Socialist Alternative, Independent Working Class Association, Communist Party of Britain, Socialist Unity, Socialist Labour Party, Democratic Labour , Alliance for Green Socialism, etc.) ou bien au nom d’une lutte locale (contre la fermeture d’un hôpital …). Certaines de ces organisations n’existent que dans une seule ville. D’autres sont ultra-marginales et/ou sectaires. Il semble que, pour une fois, toutes ces organisations, avec Respect, ont réussi à ne pas se gêner en évitant de se présenter dans les mêmes circonscriptions. A Coventry, la Socialist Alternative a présenté 5 candidats, qui ont obtenu de bons résultats et 1 nouvel élu. Le Socialist Party (trotskiste) a 7 élus en tout, dont certains sous d’autres étiquettes comme … Socialist Alternative.

IN ENGLISH, READ THIS ANSWER BY JACOB MIDDLETON TO CHARGES THAT RESPECT'S POLITICS ENCOURAGE 'COMMUNALISM' (IN SOCIALIST REVIEW, JUNE 2006)

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud