16 août 2009

 

L’ISLAMOPHOBIE EST UNE ARME DE L’IMPERIALISME

***
Texte extrait d'un tract des Marxistes Unitaires (à paraître)

L’institutionnalisation du racisme islamophobe a pour but politique de donner une légitimité aux guerres impérialistes dites « anti-terroristes », à l’échelle mondiale. Ainsi, c’est au nom du combat contre des « obscurantistes musulmans » que les guerres d’Irak, d’Afghanistan ont été déclarées.

La France, faut-il le rappeler, maintient des troupes en Afghanistan et vient de rejoindre le commandement militaire de l’OTAN. Son opposition diplomatique à la guerre en Irak ne l’a pas empêché de collaborer militairement avec les forces alliées et de garder de bonnes relations avec les envahisseurs.

Le refus de soutien à la résistance palestinienne se donne comme prétexte le refus de l’islamisme. Les partis palestiniens qui se battent contre l’occupation sioniste sont dénoncés dans les médias occidentaux pour leur « fanatisme » religieux. La stratégie est grossière : en s’appuyant sur les clichés islamophobes, on prétend refuser le terrorisme musulman, et l’on soutient le terrorisme d’Etat sioniste.

Sans adhérer à la plupart des valeurs défendues par les partis islamistes, nous exigeons qu’ils soient reconnus comme les représentants de la volonté populaire, s’ils sont soutenus par la majorité (comme c’est le cas du Hamas en Palestine).

Dans tous ces cas, l’argument du combat contre l’islam, ou l’islamisme (les amalgames sont facilités par le climat raciste entretenu par les médias) identifié comme porteur d’incitation au terrorisme et au fanatisme, est utilisé pour justifier les différentes formes de colonisation, de répression sanglante des peuples.

Nous devons combattre cette criminalisation de l’Islam, qui justifie le meurtre à l’échelle européenne (comme dans le cas de Marwa El-Sherbini) et la guerre impérialiste à l’échelle mondiale.

Soutenir la résistance palestinienne, soutenir les résistances à l’impérialisme occidental au Moyen-Orient, doit commencer par combattre en Occident les fondements de légitimité de ce colonialisme : le racisme et l’islamophobie.

A (re)lire, cet article de John Mullen, L'islamophobie - l'oubli catastrophique de la gauche ...

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud