16 juillet 2009

 

Assemblée générale des travailleurs de Continental

***
Je suis allé aujourd'hui en délégation à l'assemblée générale des salariés de Continental près de Compiègne.
Vendredi 17 juillet: rassemblement (8h) devant le tribunal de Compiègne pour soutenir 7 militants inculpés, suivi d'un barbecue à 12h.
NOUVEAU
De trois à 6 mois de prison avec sursis requis contre les 7 de Continental



































Libellés :


Comments:
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
 
un petit compte-rendu sur une journée enthousiasmante auprès des ouvriers de Continental.

Plusieurs centaines de salariés, leurs familles et des soutiens avaient répondu à l'appel du comitéde lutte à se rassembler devant le Tribunal de Grande instance de compiègne où 7 militants passaient en procès pour l'attaque de la sous-préfecture. La procureur a requis entre 3 et six mois de prison avec sursis pour des dégradations, le jugement a été mis en délibéré au 1er septembre. Une prochaine assemblée générale se tiendra donc le 31 aout à 14 heures sur le site de Clairoix.

Pour rappel, c'est le saccage de cette sous-préfecture après un énième refus de les recevoir de la part des représentants de l'Etat qui avait entrainé une négociation tripartite (rendez-vous pris deux heures après l'action jugée aujourd'hui!), laquelle a aboutit à une victoire relative pour les salariés. Sarkozy qui pourfend les patrons voyous du haut de Versailles a préféré faire juger les salariés-kleenex.

Le rassemblement a été marqué par la visite de Nathalie Arthaud (LO), Maxime Gremetz (dissident PCF un peu beaucoup stal mais très apprécié), et Olivier Besancenot. L'absence de Bernard Thibaut, JC Mailly (personne ne comptait sérieusement sur Chérêque) a été très critiquée par les porte-paroles du comité : un gros "Thibaut enculé" a retenti en fin de discours. Malgré les préjugés homophobes dont cette épithête témoigne, c'et un indice de la sympathie que les travailleurs en lutte ont pour les directions syndicales.

LO et le PCF étaient très présents, le NPA local semblant très coupé des ouvriers (géographiquement ils se tenaient à l'écart), à l'exception d'un militant qui semblait connu de tout le monde. Bonne discussions avec certains d'entre eux, que nous reverrons à l'université d'été.

Quand à nous, notre initiative de collecte et pétitions nous a valu forces tapes dans le dos, bières offertes, et surtout des discussions passionnantes sur leur lutte, les luttes dans l'éducation, la politique de Sarkozy, la crise du système, son irrationnalité, la nécessité de le changer ... jamais eu autant de discussions aussi politique en douze années de militantisme ! C'étaitvraiment enthousiamant, nous faisant regretter de ne pas avoir emmené plus d'étudiants avec nous. Nous nous sommes juré de nous rattraper en fin aout, et plusieurs sont très intéressés pour venir échanger sur leur expérience de lutte.

Nous avons pris les coordonnées de 12 salariés, pour des interviews, les faire venir à la fac, et avons vendu 4 brochures et donné une dizaine de journaux.

Adrien
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud