16 avril 2009

 

Un concours de recrutement qui tourne à l'islamophobie

***
Un concours d'officiers de police annulé pour cause de discrimination raciale

LeMonde.fr

Le Conseil d'Etat aurait annulé, vendredi 10 avril, les résultats du concours interne 2007 des officiers de police pour cause de discrimination raciale, selon une information révélée jeudi par France Bleu Ile-de-France.

Le 27 septembre 2007, la dernière étape du concours orale devait permettre de départager les cinquante candidats encore en lice pour les vingt postes à pourvoir. Parmi eux, Abdeljalel El Haddioui, seul candidat, selon le journaliste, à porter un nom et un prénom maghrébins.

'Quand vient son tour, le jury insiste lourdement sur sa religion, ses origines et même sur la présence de ministre arabes dans le gouvernement', raconte le journaliste. Parmi les questions, M. El Haddioui se voit demander si son épouse porte le voile, une question 'qui n'a pas lieu d'être dans un entretien pour être officier de police' selon lui. Finalement, il obtiendra 4/20 et sera recalé. 'Le ministère de l'intérieur n'a jamais justifié les raisons de cette note éliminatoire', assure Me Kamel Maouche, avocat du policier.

M. El Haddioui a aussitôt saisi la Halde et le Conseil d'Etat pour discrimination raciale à l'embauche. Il revient désormais au ministère de l'intérieur de prendre une décision quant à l'avenir de la promotion 2007 des officiers de police et de M. El Haddioui.

Commentaire

Du racisme anti-arabe, bien sûr, mais aussi de l'islamophobie, car les deux se confondent de plus en plus, ce qu'on ne veut en général pas reconnaître.

Une chercheuse est licenciée pour non-respect du "Code de la laïcité" (sic). Les syndicats d'enseignants vont-ils protester et aider la victime ? Signez la pétition ici ...

Marianne, ta tenue n'est pas laïque ...

Libellés :


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud