20 avril 2009

 

On veut tuer Durban II



***
Qu'a-t-il dit le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la conférence de l'ONU contre le racisme qui lui a valu la condamnation quasi unanime des représentants des grands pays 'occidentaux' et des médias, complaisants comme presque toujours à l'égard de l'Etat sioniste ? Ainsi la présentatrice de France Inter (j'évite le terme 'journaliste' qui implique un minimum de recul par rapport à l'idéologie dominante) pouvait, aux infos du 21 avril, décrire les propos cités comme "le comble de la provocation". On croit rêver.

Ahmadinejad a eu d'autres propos à d'autres moments, mais ici je parle seulement du paragraphe suivant, cité sur Rue89

« Après la fin de la seconde guerre mondiale, [les Alliés] ont eu recours à l'agression militaire pour priver de terres une nation entière sous le prétexte de la souffrance juive. (…) Ils ont envoyé des migrants d'Europe, des Etats-Unis et du monde de l'Holocauste pour établir un gouvernement raciste en Palestine occupée. »
Il est vrai que les rapports entre les Alliés et les colons sionistes étaient un peu plus complexes que cette courte citation implique. Les bandes proprement fascistes qui terrorisaient les Palestiniens - dont l'existence même étaient le principal obstacle à l'établissement d'un Etat 100% juif - n'hésitaient pas parfois à s'attaquer à des cibles britanniques dans le but d'accélérer le retrait de l'occupant.

Mais dire que l'Etat sioniste est un Etat raciste est presque une banalité. Cela a été démontré il y a seulement trois mois par l'agression brutale du gouvernement israélien contre la bande de Gaza. Que la souffrance des Juifs lors de l'Holocauste a servi de prétexte pour établir et défendre un Etat conçu (à la fois par les dirigeants sionistes et par leurs proches partisans au sein des grandes puissances) comme un 'chien de garde' des intérêts impérialistes dans la région est également rigoureusement exact.

Ahmadinejad est un réactionnaire qu'aucun socialiste révolutionnaire sérieux pourrait défendre. Mais faire de ces propos-là un prétexte pour saboter la Conférence de Durban II est un peu gros et discréditera, sans doute, les dirigeants impérialistes un peu plus aux yeux des peuples opprimés du monde entier. A commencer par le 'gentil' Obama lui-même.

Quant aux gesticulations du ridicule Kouchner, on commence à trouver la plaisanterie un peu longue.
***
VOUS AVEZ DIT "RACISTE"?
La pensée des dirigeants sionistes en quelques citations

Une petite sélection des propos des pères fondateurs du sionisme, proposée par Michel Collon. Preuve s'il en fallait que le sionisme est bien cette idéologie coloniale et raciste qu'il faut combattre.

" Lorsque nous aurons colonisé le pays, tout ce que les Arabes seront capables de faire, sera de détaler tout autour comme des cafards drogués dans une bouteille ". Rafael Eitan (chef d’état-major israélien). New York Times (14 avril 1983).

" Les Palestiniens sont comme des bêtes marchant sur deux pattes ". Menahim Begin (premier ministre), discours à la Knesset, cité par Amnon Kapeliouk, Begin et les bêtes. New Statesman (25 juin 1982).

" Nous marchions dehors, Ben-Gourion nous accompagnant. Allon répéta cette question, qu’est-ce qu’on doit faire de la population palestinienne ? Ben-Gourion agita sa main dans un geste qui voulait dire : “Conduisez-les en dehors” ! " Mémoires de Rabin, publié dans le New York Times (23 octobre 1979).

" Il n’y a pas semblable chose que les Palestiniens, ils n’ont jamais existé ". Golda Meir, premier ministre israélien, 15 juin 1969

" C’est le devoir des leaders israéliens d’expliquer à l’opinion publique clairement et courageusement, un certain nombre de faits qui ont été oubliés avec le temps. Le premier est qu’il n’y a pas de sionisme, de colonisation, d’État Juif sans l’éviction des Arabes et l’expropriation de leurs terres ". Yoram Bar Porath, Yediot Aharonot (14 juillet 1972).

" Des villages juifs furent construits à la place des villages arabes. (...) Il n’y a pas un seul endroit construit dans ce pays qui n’ait pas eu une ancienne population arabe ". Moshe Dayan, ministre de la Guerre, adressé à The Technion Haifa, rapporté par Ha’aretz (4 avril 1969).

" Nous devons tout faire pour nous assurer que les Palestiniens ne reviendront jamais, les vieux mourront et les jeunes oublieront ". David Ben-Gourion dans ses mémoires le 18 juillet 1948 (page 157)

***
Plainte contre Israël en Norvège

Un groupe d’avocats norvégiens va déposer le 22/04/2009 une plainte auprès du Procureur général norvégien pour qu’il engage des poursuites en application des articles 102 à 109 du Code pénal norvégien sur les crimes de guerre et autres violations graves des droits de l’homme selon les normes internationales.

Et sans doute nous allons bientôt entendre que les avocats norvégiens sont tous de dangereux terroristes islamistes !
***
DURBAN II : Déclaration conjointe de l'Alternative Information Center (AIC) (Israël) (www.alternativenews.org), Association des Travailleurs Maghrebins de France (www.atmf.org), Campagne Cilive Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (www.protection-palestine.org), Federation des Tunisiens pour une Citoyenneté des Deux Rives (FTCR) (www.ftcr.eu) et l'Union Juive Francaise pour la Paix (www.ujfp.org)
***
Sur le site de la revue Contretemps, cet entretien avec Michel Warschawski de l'Alternative Information Centre, Israël et le projet sioniste
***
Le développement du sionisme: du Congrès de Bâle à la naissance d'Israël, par Julien Salingue

Libellés : , , ,


Comments:
Le racisme n’est plus ce qu’il était, perdu entre l’accomplissement aussi obsessionnel que personnel que recherchent ses nouveaux adhérents et la dérégulation dogmatique engendrée par le peu de morale des marchands d’armes.
Heureusement, il nous reste la religion, seul et unique rempart garantissant fanatisme territorial et justice œcuménique à ceux prononçant son nom.

Avec la disparition du racisme banal, les associations parasitaires pour l’entrée en boîte de nuit pour tous peuvent s’inquiéter…
La suite ici : http://souklaye.wordpress.com/2009/04/20/bloc-note-l’alter-racisme/
 
Commentaire sur le commentaire

Si vous avez un message à passer, essayez au moins d'être compréhensible. Et parlez de choses concrètes. Sinon je supprime.
 
Je vois pas où est le racisme...

Réaction rapide de Pierre Haski sur Rue89 :« Ahmadinejad n’a pas déçu : « Après la fin de la seconde guerre mondiale, [les Alliés] ont eu recours à l’agression militaire pour priver de terres une nation entière sous le prétexte de la souffrance juive. (...) Ils ont envoyé des migrants d’Europe, des Etats-Unis et du monde de l’Holocauste pour établir un gouvernement raciste en Palestine occupée. »

Les représentants des pays européens ont alors quitté la salle. Nicolas Sarkozy a aussitôt réagi, dénonçant « un appel intolérable à la haine raciste » de la part du président iranien, et appelant à une réaction d’une « extrême fermeté » de la part de l’Union européenne. » »

J’ai beau lire et relire la phrase du dirigeant iranien, je ne vois pas en quoi elle peut être qualifiée de raciste. Dénonce-t-il les juifs en tant que juifs ? Non. Il dénonce les Alliés qui ont permis la constitution de l’Etat d’Israël en Palestine. Fait-il preuve de négationnisme ? Pas là en tout état de cause. Parler de « monde de l’Holocauste », c’est bien le reconnaître. Mais c’est plus que cela : c’est aussi souligner que la responsabilité de l’Holocauste n’est ni partagée ni universelle. Quant à la formule « sous le prétexte de la souffrance juive », elle ne nie pas la souffrance en question ; elle ne fait que souligner l’usage politique qui en a été fait ; en l’occurrence justifier la colonisation de la Palestine. Alors est-ce la formule « gouvernement raciste en Palestine occupée » qui choque tant Nicolas Sarkozy et les autres représentants européens ? Eh bien, oui, l’Etat d’Israël est un Etat raciste et toute conférence internationale sur le racisme se doit de le dénoncer.

Walou

http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=530
 
On ne peut que constater que rien n'a changé. Les pays occidentaux continuent de soutenir inconditionnellement Israel malgré ses crimes. Tout cela ne peux que mener à encore des violences et a encore des guerres.
Bernard
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud