07 mars 2009

 

Elections européennes: Appel pour la constitution de listes unitaires de front de gauche anticapitaliste et écologiste

***
Appel de l’assemblée départementale des Hauts-de-Seine du 4/3/09 de « la Fédération »

- Après la victoire de la résistance lors du référendum de 2005 sur le Traité Constitutionnel Européen
- après le fiasco de l'élection présidentielle de 2007
- alors que la monstruosité du capitalisme mondialisé, dévastant les peuples, les individus et notre planète, éclate partout aux yeux d’un nombre de plus en plus grand de citoyennes et citoyens
- tandis que les revenus liés au travail, l’emploi et les services publics sont sabordés de toutes parts
- tandis que la révolte bouillonne dans les hôpitaux, les universités, la recherche scientifique, l’éducation, la justice…
- alors que la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion montrent à tous de manière exemplaire la voie à suivre, malgré le mépris affiché par le chef de l’Etat, le patronat et leurs relais médiatiques
- alors que les Irlandais vont être re convoqués pour revoter sur le traité de Lisbonne
- après la mobilisation nationale, unitaire, populaire, massive du 29 janvier,
- avant la journée plus mobilisatrice encore du 19 mars,

nous, citoyennes, citoyens des Hauts-de-Seine, membres d'aucun parti ou d’aucune organisation, ou militants informels, associatifs ou syndicaux et/ou membres des Alternatifs, d'Alternative Citoyenne, de Collectifs Unitaires, des Communistes Unitaires, d'Ecologie Solidaire, du PCF, des Verts, réunis à Gennevilliers le 4 mars 2009 en assemblée départementale des Hauts-de-Seine de « la Fédération »,

constatons, avec affliction et consternation, que plusieurs listes a priori significatives se revendiquant de la gauche anticapitaliste s’apprêtent, pour l’élection européenne du 7 juin 2009, à se concurrencer et donc à s'affronter et à se neutraliser,

considérons cette configuration comme politiquement désespérante et irresponsable.

Nous déclarons : oui, camarades du NPA, du PCF, du PG et d’ailleurs, le mouvement social français et européen a besoin d’un front de gauche anticapitaliste et écologiste, qui ne se limite pas à la conjoncture de l’élection européenne, d’un front durable, actif et mobilisé en son sein

oui, camarades du NPA, du PCF, du PG et d’ailleurs, ce front de gauche anticapitaliste et écologiste doit, cela va de soi, être indépendant vis-à-vis du PS, notamment pour l’échéance des élections régionales de 2010

et nous ajoutons : il faut être plus ambitieux encore, pour garantir l’indépendance vis-à-vis du PS ; car un engagement moral, même écrit, ne suffit pas ; la seule garantie de l’indépendance du front de gauche anticapitaliste et écologiste vis-à-vis du PS, c’est qu’à l’élection européenne le front de gauche anticapitaliste et écologiste recueille plus de suffrages que le PS, et cela, c’est possible, c’est même vraisemblable, si, et seulement si, le front de gauche anticapitaliste et écologiste voit en son sein l’engagement sans retenue de l’ensemble des forces de gauche anticapitaliste, dont notamment le NPA, le PCF et le PG.

Autrement dit, cette indépendance vis-à-vis du PS, pour qu’elle soit réelle et sincère, il ne suffit pas de la décréter, il faut la conquérir ; et pour la conquérir le front de gauche anticapitaliste et écologiste a besoin de toutes les forces de gauche anticapitaliste ; il revient donc au NPA, au PCF et au PG d’y prendre toute leur place, joignant ainsi le geste à la parole.

En conséquence, pour enfin changer la donne au sein de la gauche française et européenne, nous lançons un appel pour la constitution dans chaque circonscription, pour l'élection européenne, d’une liste de rassemblement unitaire de front de gauche anticapitaliste et écologiste.

Nous considérons qu’aujourd’hui le NPA, le PCF et le PG ont ensemble la responsabilité vitale de tout mettre sur la table pour parvenir avec d’autres, dont notre Fédération, en liaison avec le mouvement social, à la constitution de telles listes, dont le caractère de rassemblement unitaire est seul apte à être porteur des aspirations vitales du mouvement social et écologique.

Celui ou ceux de ces partis qui persisteraient, comme en 2007, sous quelque prétexte que ce soit, à ne pas répondre à cette aspiration unitaire évidente, porteront à nos yeux, une très lourde responsabilité vis-à-vis de ce qu’il adviendra dans les prochains mois et années pour les peuples de France et d’Europe.

Contact : lafederation92@m6mail.fr http://lafederation.org

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud