26 février 2009

 

Urgence pour la convergence de la gauche de transformation sociale en juin 2009

COMMUNIQUE

Alors que des mobilisations fortes sont en cours (Guadeloupe, Martinique, monde universitaire, 19 mars…) et que leur prolongement dans les urnes constitue un enjeu majeur pour la construction d’une alternative sociale et écologique, le risque d’échec d’une convergence unitaire à l’occasion des élections européennes de juin 2009 se dessine. Il est urgent de réagir !

La Fédération a souligné, lors de sa rencontre avec le NPA, le 18 février, qu’aucun préalable ne devrait empêcher l’unité de la gauche de transformation sociale.

La demande de rencontre qu’elle a adressée au PCF et au PG le 10 février dernier n’a eu à ce jour aucune réponse.

La Fédération souligne la responsabilité de chacun pour enclencher une dynamique unitaire capable de prolonger le Non de gauche au TCE, de développer la lutte contre le Traité de Lisbonne et de porter ensemble des exigences anticapitalistes et écologiques en faveur d’une autre Europe.

Elle se fait l’écho de l’exigence unitaire qui s’exprime dans toutes les sphères de la gauche de transformation sociale et du risque de la décevoir.

La Fédération propose de concrétiser maintenant une démarche la plus large et la plus ouverte possible. Elle propose au NPA, au PCF et au PG la tenue rapide d’une rencontre pour créer les conditions d’une telle dynamique politique.

La Fédération, le 26 février 2009

Commentaire

L'unité, pour quoi faire ? Cette question légitime est souvent posée par ceux qui pensent d'abord à savoir s'ils pourraient en tirer un avantage, ou pas. Le PCF n'a pas "intérêt" à reconnaître les communistes unitaires et les autres forces de la gauche radicale qui le "concurrencent" dans l'espace politique à la gauche du PS. Le NPA qui a le vent en poupe pense marginaliser le reste de la gauche radicale et se voit en opposant unique à la social-démocratie.

Je pense au contraire que la gauche révolutionnaire devrait se lancer dans la bataille pour l'unité des anticapitalistes, sans poser des conditions inutiles. Le PCF risque de reprendre ses vieilles habitudes d'alliances électoralistes avec le PS au lendemain d'une campagne unitaire aux Européennes ? Eh bien, qu'il le fasse et qu'il se discrédite aux yeux des militants qui auront fait une campagne unitaire enthousiasmante. La campagne ne se fera pas sur des bases clairement révolutionnaires ? Que les révolutionnaires y participent sur des bases communes en faisant entendre leur propre voix.

Il est d'une évidence que seuls les sectaires et les bureaucrates ignorent qu'une campagne unitaire mobiliserait des forces importantes allant bien au-delà des membres du PCF, du PG, de la Fédération et du NPA, et que les révolutionnaires de par leur sérieux et leur savoir-militer y trouveraient un terrain extraordinaire pour populariser leurs idées et recruter de nouveaux militants. Elle aurait une dynamique sans commune mesure avec une campagne isolée, de plus est nécessairement menée autant contre les concurrents à gauche que contre la droite.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud