09 février 2009

 

Nous voulons une force politique nouvelle ...


Meeting de la Fédération, Montreuil, 6 février 2009 (Photo Patrice Leclerc)

par Pierre Cours-Saliès (Coordination nationale des collectifs unitaires/Fédération]

... pour au moins trois types de raisons

* Depuis longtemps nous le savons, et beaucoup de personnes le ressentent aujourd'hui comme cela, pour agir afin de transformer la société, non, il ne faut pas séparer les divers niveaux des luttes. Claire Villiers y a si bien insisté au début de ce meeting.

Oui, il faut lier les luttes contre les dominations et les discriminations pour changer les rapports sociaux quotidiens et Farid Bennaï, comme Monique Dental et Samir Baaloudj du Forum social des quartiers populaires coordonateur de l'opération : Police ! Personne ne bouge, ont bien eu raison de le souligner.

* Oui, la crise du capitalisme rend plus actuelle que jamais la construction d'éléments pour une alternative. En politique, on ne détruit que ce qu'on remplace !-

Et cela exige la fusion entre les réflexions et les apports de l'écologie politique, avec ceux des combats des divers réseaux de citoyen-ne-s, et un projet de construction sociale et politique à construire dans la continuité des combats de la gauche et du mouvement ouvrier. Sylvie Rabie, Edith Félix, Martine Billard y ont apporté leur éclairage. Je verrais bien que nous projetions une sorte de République autogérée !

- Face à la politique de Sarkozy et du patronat, oui, depuis des mois, comme nous en avons proposé la perspective, il faut un Front des forces politiques et sociales qui ne veulent pas se contenter de gérer le système.

La journée de mobilisation du 29 janvier a assez souligné l'actualité de ce besoin politique. Et ce n'est pas fini : qui nous dit que les prochaines européennes ne seront pas l'occasion d'une expression à la fois sociale et politique de rejet de cette politique de mépris pour les besoins populaires et de services aux patronat et aux privilégiés ;

Donc, pour résumer, oui fédérons-nous

FEDERONS-NOUS Pour unir toutes les personnes qui veulent un vrai changement, pour faire vraiment converger les domaines de luttes sociales, écologiques, culturelles, pour les libertés, pour un monde plus juste. Toutes les luttes et les exigences qui tracent la possibilité d'un monde débarrassé de ce système de concurrence, de répression et d'oppression.

FEDERONS-NOUS Pour que se construise un horizon au-delà du capitalisme, de son productivisme, de ses destructions.

FEDERONS-NOUS Pour dire aussi aux autres forces, du NPA au PCF, du Parti de gauche à tous les groupes de la gauche de gauche :

Oui, agissons ensemble, prenons les moyens de changer le rapport de forces à gauche et construisons des perspectives qui vaillent la peine. Agissons ensemble et poursuivons tous les débats pour aller le plus loin possible.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud