03 janvier 2009

 

Paris, le 3 janvier 2009 : Des dizaines de milliers de manifestants contre l'attaque meurtrière d'Israël contre Gaza

NOUVEAU : La vidéo de la manifestation parisienne sur OummaTV

Cet excellent reportage commence par une interview avec Olivier Besancenot. Je me demande ce qu'en pensent des camarades laïcards de la LCR en voyant leur porte-parole sur ce site soi-disant "communautariste". Ceux qui ont voté l'exclusion des filles voilées de leur lycée, par exemple ? Et ceux qui ont voté l'impossibilité pour des femmes voilées d'adhérer à leur organisation ? Que pensent-ils de toutes ses femmes voilées qui se montrent non pas soumises mais parmi les plus militantes ? Et de ces Musulmans faisant la prière dans "l'espace public" (Place de la République !) ? N'est-ce pas une entrave au sacro-saint principe de la laïcité défendue avec acharnement par tant de camarades ?

Il est vrai que parqués derrière leurs banderoles les militants de la gauche "blanche" ne prennent pas trop de risques, par peur peut-être d'être contaminés par les "islamo-fascistes".

Il est bien par ailleurs que la LCR/NPA, LO, le PCF, le très républicain Parti de Gauche, les Verts et d'autres se soient mobilisés en nombre et de façon si visible pour la cause palestinienne. Mais ce qu'il faut surtout retenir de cette manifestation, c'est la mobilisation très forte, et la colère de ces dizaines de milliers de Musulmans et leurs amis, souvent venus en famille, que j'ai vus débarquer à la Gare du Nord et s'enfoncer avec difficulté dans les wagons archi-bondés du métro.

Quand la banlieue bouge, le pouvoir a quelques soucis à se faire.

A lire également, cet article de Tariq Ramadan, Les Musulmans et la Palestine, paru le 2 janvier 2009 dans The Guardian (traduit en français)


Photos lepoireaurouge



La manifestation a quitté Place de la République à 15 heures en direction de l'ambassade israélienne.



Forte mobilisation à Paris ... (Reuters)

Worldwide protests denounce Israel (Al Jazeera)

Protesters voice anger over Gaza conflict (The Independent)

Gaza : Manifestations en France et en Europe (Nouvel Obs)

... même dans la petite ville d'Agen dans le sud-ouest de la France !

De très bonnes photos de la manifestation à Saint-Etienne (plus de 2 500 personnes) ...

Libellés : ,


Comments:
Entre 30.000 et 50.000 personnes ont manifesté à Paris cet après midi en solidarité avec Gaza. La mobilisation était impressionnante de détermination, de force et de diversité.

Au moins 100.000 personnes ont pris part aux manifestations organisées dans toute la France le même jour (15.000 à Lyon, des milliers à Marseille, Nantes...).
C'est une des plus grandes manifestations de solidarité internationale organisée en France depuis des années.

Les chaines de télévision vont surtout se concentrer sur les scènes de violence à la fin du défilé. J'ai vu un camion brûlé, des voitures et des vitrines de magasin ont été brisées. Ce qui n'est malheureusement pas très étonnant vu l'énorme sentiment d'impuissance et de frustration au regard de la politique étrangère de la France qui n'a toujours pas condamné Israël. Au contraire c'est en particulier grâce à l'activisme de la France dans l'UE qu'Israël vient de voir son statut "rehaussé" au sein de l'Union Européenne début décembre. De Gaulle s'en retournerait dans sa tombe !

Israël a commencé cet après midi même les opérations terrestres pour rentrer dans Gaza. Les tirs d'artillerie succèdent à présent aux missiles et à l'aviation. C'est à un carnage d'une très grande échelle qu'il faut craindre dans les jours qui viennent. Gaza est la zone la plus densément peuplée au monde, une immense prison à ciel ouvert. Le pire est à venir.

Prochaine manifestation samedi 10 janvier à Paris à 15 heures place de la République.

Alex
 
MANIFESTATIONS CONTRE LES MASSACRES COMMIS A GAZA

Nous étions quelques 20.000 personnes à manifester de la République à la place Saint-Augustin contre les massacres perpetués en palestine. La foule, plutot bigarée étaitcomposée en majorité de jeunes. Plutot bonne ambiance, même si on pouvait entendre des Allah Akbar, qui n'avaient rien de choquant. Les mots d'ordres étaient "Arret des massacres en palestine" accompagnés d'Israel assassin Sarkozy complice. Même si on a pu assister à la destruction d'un drapeau israelien par le feu, ce qui est somme toute logique dans ce genre de manif, il n'y avait pas de haine envers qui que ce soit, si ce n'est le sionnisme et ses serviteurs. La tête du cortège est arrivée à la place Saint Augustin vers 17 H 15.

J'avais rendez-vous dans un café de la place avec quelques amis. Au fur et à mesure de la manif, ceux-ci sont arrivés, me racontant que tout s'est bien passé. Nous observions la fin du défilé lorsque nous vimes des personnes se protégeant le nez et la gorge, du fait des gaz lacrymo. Et là qu'on a entendu des heurts et qu'une voiture a brulée. Lors d'une acalmie, nous sommes sortis du café afin de constaté les choses et ensuite partir. C'est là que nous avons été pris à part, une dame me demande c'est quoi cette manif, je lui explique que c'est contre les massacres en palestine que nous manifestions. Elle me répond "Salope d'antisémite". Alors là je lui répond à ma manière que salope peut-être, mais antisémite ça viendra peut-être un jour. Et c'est à ce moment là qu'une deuxième charge des CRS ce produit. Bombes lacrymos, valse des matraques, nous font courir afin d'y échapper. Nous nous plaquons contre le Mc Do, mais finalement, nous nous réfugions dans le café Saint-Augustin à l'invitation du personnel et du cafetier. Avant juste d'y rentrer, mon amie et moi nous entendons un CRS nous lancer "Vous avez voulu venir ici vous allez payer" et nous avons échappé de peu aux coups de matraques.

Nous sommes restées dans le café jusqu'à 18 H 30.

Pour ma part, je déplore la provocation faite de la part des flics et des infiltrés au service de l'impérialisme sionniste. Nos jeunes, qui ont une fois de plus été dénoncés à la télé, n'ont pas de responsabilité dans les heurts. On sait que ceci servira encore aux promoteurs de la haine, auteurs de pétitions communautaristes, pour nous salir.

Il est curieux que le lendemain, la manifestation organisée par le CRIF, ait été qualifiée de "pacifiste". Au vu des slogans, "Israel vaincra" et à la suite des derniers propos de LIVNI, BARAK et OLMERT, on se demande de quel côté sont les pacifistes et les terroristes.

On sait tous qu'Enrico MACIAS, présent à ce rassemblement, est un grand promoteur de la paix et que son soutien à Tsahal, n'est qu'une façade.

Mariam SERI SIDIBE
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud