28 janvier 2009

 

Les Guadeloupéens toujours en lutte


***
La grève générale se poursuit en Guadeloupe (dans L'Humanité)

Et dans le journal Lutte Ouvrière...

Un article d'Alain Krivine: Guadeloupe : Une grève exemplaire

Voici quelques traductions, avec mes connaissances très modestes du kweyol gwadloupéyen:

Nou péké konstwi on sosyété nèf si nou rété anba dominasyon é pwofitasyon kapitalis é kolonyalis (Nous ne pouvons pas construire une société neuve si nous restons sous la domination et l'exploitation capitaliste et colonialiste)

Yo péké fè sa yo vlé an péyi an nou (Ils ne peuvent pas faire ce qu'ils veulent dans notre pays)

Ansamm ansamm nou ké gagné (Ensemble nous gagnerons)

Les revendications du collectif Liyannaj Kont Pwofitasyon (pdf)

Ici, le philosophe guadeloupéen Jacky Dahomay se livre à des réflexions sur le mouvement social en cours en Guadeloupe et la possibilité qu'il crée, selon lui, de l'émergence d'une véritable "société civile". C'est plutôt pour des gens qui connaissent bien le pays et cela provoquera sans doute des polémiques au sein du microcosme intellectuel guadeloupéen. Mais il est vrai que la société antillaise présente tellement de caractéristiques paradoxales qui entrent mal dans nos grilles d'interprétation habituelles qu'il faut bien un philosophe - ou un poète comme Césaire - pour commencer à la comprendre.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud