22 janvier 2009

 

Il faut poursuivre les criminels de guerre sionistes

***
Ouest France, mercredi 21 janvier 2009

Israël accusé de crimes de guerre à Gaza

L'État hébreu va-t-il devoir rendre des comptes ? C'est le souhait d'une partie de la communauté internationale.

Le secrétaire général de l'Onu n'en démord pas : quelqu'un va « devoir rendre des comptes », après les bavures israéliennes dans la bande de Gaza.

Si Ban Ki-moon, qui a visité la bande de Gaza, mardi matin, ne parle pas de « crimes de guerre », les leaders arabes ont estimé, hier, lors du sommet de Koweït, « qu'Israël est légalement responsable des crimes de guerre qu'il a commis et doit entamer les poursuites nécessaires contre ceux qui les ont exécutés ».

Alors qu'Amnesty International parle aussi de « crimes de guerre », certaines organisations de défense des droits de l'homme n'hésitent pas à dénoncer des « crimes contre l'humanité » et menacent de saisir la Cour pénale internationale. Selon des experts, ces poursuites ont peu de chances d'aboutir, Israël n'ayant pas signé le traité de Rome qui a institué la CPI.

L'État hébreu prépare toutefois sa défense et rassemble des preuves pour démontrer que ses objectifs étaient uniquement militaires.L'armée israélienne assure que ses bombardements étaient légalement justifiés et que « le Hamas commet des crimes de guerre en mettant des civils en première ligne ». Huit ONG israéliennes ne sont pas de cet avis et exigent une enquête.

Commentaire

Il est peu probable que des instances internationales comme l'ONU aient suffisamment de détermination pour poursuivre et si nécessaire traquer ces criminels. Financées et contrôlées en dernière instance par les grandes puissances, les Etats-Unis en tête, elles n'agissent que dans la mesure où cela ne va pas à l'encontre de ceux qui tiennent les cordes de la bourse.

S'il faut applaudir les ONG qui entreprennent des poursuites judiciaires contre Olmert, Barak, Livni et les autres, nous ne devons pas être trop optimistes quant aux résultats. Seul un mouvement de masse capable d'imposer l'isolement complet du régime est en mesure de renverser le rapport de forces. C'est pour cela qu'il faut continuer à construire le mouvement de solidarité en France et dans les autres pays complices, et tout faire pour encourager les manifestants et les grèvistes dans les pays du Moyen Orient (en Egypte, notamment).

En attendant, pourquoi pas créer un Tribunal populaire pour faire le procès des principaux responsables du massacre de Gaza et de l'étranglement de la Palestine, comme cela a été le cas pendant la guerre au Vietnam ?
***
L'Association Marque Page vient de publier une brochure de 44 pages intitulée Pourquoi soutenir la résistance palestinienne ? Elle sera en vente lors de la manifestation à Paris (point de rassemblement Denfert-Rochereau à 14h) le samedi 24 janvier. Prix: 2 euros.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud