21 décembre 2008

 

Attaque raciste contre la Mosquée de Saint-Priest

***
Des actes islamophobes à répétition. C'est la réalité de la France multiculturelle d'aujourd'hui. C'est une réalité que même les médias et les porte-parole des partis politiques ne peuvent plus ignorer. Du fait, le mot 'islamophobie' commence à entrer dans le vocabulaire politique. Même s'il est souvent mis entre guillemets, comme dans cette dépêche de l'AFP.

Tragiquement, le silence et l'embarras de la gauche face à la montée de l'islamophobie peut permetre à la droite de se poser en défenseurs de la communauté musulmane.

Ainsi, trois responsables UMP de la Seine-Saint-Denis ont communiqué récemment à ce sujet dans un communiqué de presse :

Profanation des tombes du cimetière de Notre Dame de Lorette

Kamel HAMZA, Faycal MENIA et Kader ABDELLALI présidents de groupe UMP à La Courneuve, Aubervilliers, Stains demandent la création d’une commission d’enquête parlementaire pour faire de la lutte contre l’islamophobie une grande cause nationale.

Les trois présidents de groupe UMP rappellent que depuis plusieurs mois, la profanation de tombes musulmanes avec des inscriptions insultantes envers l'islam devient récurrent, et de plus en plus inquiétant et, pose la question de l’Islamophobie en France, dont la lutte doit devenir une grande cause nationale.

En effet, s’expliquent-ils : même si la France est l’un des pays qui détient l’arsenal juridique le plus strict d’Europe pour sanctionner le racisme, la recrudescence de ces actes rappellent que l’islamophobie s’est incrusté dans une partie de la société française, et il convient donc d’engager un débat serein pour mieux en comprendre les causes et de trouver les moyens de l’enrayer avec responsabilité et vigilance.
Kamel HAMZA, Fayçal MENIA et Kader ABDELLALI concluent que la création d’une commission d’enquête, serait donc l’engagement de la représentation nationale à trouver des réponses à une question qui est resté trop longtemps banalisée. Ce serait également une marque de confiance de toute la classe politique envers la communauté musulmane, qui appelle à une vigilance de l’opinion publique, à une lutte permanente et à un combat intransigeant.

Si ce n'était si tragique, ce serait presque comique. Il est grand temps que la gauche se resaississe sur cette question.

***

Mosquée / Lyon : le Mrap indigné
AFP 20/12/2008

Le Mrap et le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, ont fait part chacun de leur indignation après l'incendie criminel qui a endommagé aujourd'hui la mosquée de Saint-Priest (Rhône), dans la banlieue de Lyon.

"Cet acte, qui prolonge d'inquiétants et répétés passages à l'acte, confirme l'enracinement de cette forme de racisme qu'est l'islamophobie, et dont l'impunité des auteurs concourt à sa banalisation", déplore dans un communiqué le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap).

Le Mrap estime que "ce racisme souffre d'une réelle absence de reconnaissance et d'actions conséquentes des pouvoirs publics".

De son côté, dans un autre communiqué, la Grande Mosquée de Paris "condamne avec force cet acte criminel qui provoque une fois de plus une profonde émotion dans la communauté musulmane nationale et un sentiment croissant d'islamophobie qui ne fait que s'aggraver, profanation après profanation des lieux symboliques et sacrées de l'Islam de France".

Voir l'article dans Le Progrès de Lyon ...

Sous le titre optimiste 'Condamnation unanime de l'incendie de la mosquée de Saint-Priest', Libération rend compte des faits et cite notamment le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, qui :

a dénoncé samedi la "montée de l'islamophobie", après le début d'incendie criminel qui a endommagé la mosquée de Saint-Priest (Rhône), dans la banlieue de Lyon.

"On sent une montée du racisme et de l'islamophobie. C'est inadmissible que dès que quelqu'un a envie de se gratter, il s'en prenne aux musulmans. Après les tombes musulmanes profanées près d'Arras, après la mosquée de Meyzieu, jusqu'où ira-t-on?", s'est-il demandé lors d'un entretien téléphonique avec l'AFP.

Le recteur, qui a souhaité que "toutes les mesures soient prises par les autorités pour trouver les auteurs" de cet acte, a appelé à une manifestation de protestation, devant la mosquée de Saint-Priest dimanche à 15H00.

***
Je publie ici les réactions des organisations de gauche :

PS

Martine Aubry, secrétaire nationale du Parti socialiste et maire de Lille: Je souhaite "assurer de ma solidarité les pratiquants de ce lieu de culte et les communautés musulmanes atteintes dans leur dignité. Si l'acte criminel est bien confirmé, c'est, une nouvelle fois, après les profanations du cimetière de Notre-Dame de Lorette, un acte ignoble de racisme et de refus de l'autre". (Communiqué, samedi 20 décembre)

Bertrand Delanoë, maire (PS) de Paris : Bertrand Delanoë a appelé "le gouvernement à prendre toutes les mesures pour garantir la sécurité de nos concitoyens quelles que soient leurs convictions spirituelles." (Communiqué, samedi 20 décembre)


PCF

LCR/NPA

Libellés : ,


Comments:
Ce qui est étonnant c'est qu'on a pas parler dans la mass-média de l'incendie de l'église melkite arabophone à la même période.

Un article parmi d'autre en parle :
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/552891/2008/12/15/Incendie-criminel-devant-une-eglise-melkite-a-Etterbeek.dhtml

Il s'agit tout autant de haine antireligieuse, et je pense qu'il faut condamner toute forme d'attaques sur des personnes ou lieux uniquement à cause de leur origine, religion ou statut social. Ils veulent éloigner les musulmans, des chrétiens, pourtant tous deux se retrouvent confrontés à des défis communs.
Paix à tous.
 
D'ailleurs, indirectement lié aà mon précédent message, récemment la christianophobie a été reconnue tout comme l'islamophobie et l'antisémitisme l'était déjà. Avant il devait se bandait les yeux...

"Dans la déclaration finale, les participants se disent préoccupés par "la croissance de l'intolérance raciste et religieuse, y compris l'islamophobie, l'antisémitisme, la christianophobie et l'anti-arabisme"."

Source (les grands médias n'en parlent pas donc c'est une source subjective mais cela ne change rien au fond du sujet) : http://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/La-notion-de-christianophobie-et-la-conference-de-l-ONU-suite_a167.html

On peut être contre l'influence des religions dans la sphère politique (et je suis pour, en tant que croyant, car j'estime que suivant la tradition chrétienne dans son essence on ne doit pas attendre ou chercher à établir un pouvoir terrestre contrairement à ce qu'à fait l'église catholique depuis, on va dire, le 8/9ème siècle, lorsque celle-ci a voulue que la papauté est une pré imminence concrète spirituelle et politique sur les autres patriarcats chrétiens traditionnels de Antioche, Jérusalem, Alexandrie, Constaninople qui avant été tous égaux) sans être un acharnés contre les croyants ou contre les religions. Des musulmans sont attaqués en Occident simplement à cause de leur foi, c'est quelque chose qu'il faut dévoiler et condamner ferment. Tout comme lorsqu'il y a des marques d'hostilités contre des chrétiens dans des pays dit musulmans, c'est du pareil aux même.

En bref c'est honteux cet incendie contre la mosquée! C'est un lieu de culte, ça se respecte...
Paix à tous.
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud