07 novembre 2008

 

Deux figures de la gauche du parti quitte le PS : Mélenchon et Dolez

NOUVEAU : Ecoutez l'émission Dimanche soir politique sur France Inter du 9 novembre 2008 avec Jean-Luc Mélenchon (disponible pendant 7 jours) ...

Voici leur communiqué :

Ca suffit comme ça !

Le résultat du vote au parti socialiste est connu. Les trois motions issues de la majorité sortante du Parti arrivent en tête. Elles obtiennent 80% des suffrages. Et la motion de Ségolène Royal l'emporte avec sa proposition d'alliance au centre. Ainsi, les orientations qui dominent la social-démocratie européenne l'ont emporté alors qu'elles conduisent partout à l'échec. Elles avalisent l'Europe du traité de Lisbonne, les alliances changeantes, l'abstention face à la droite, et refusent de mettre en cause le capitalisme. Ce résultat est sans ambiguïté. Le score respectable de la gauche du parti n'y change rien malheureusement.

Pour nous, ça suffit comme ça !

Nous refusons de nous renier en participant à des complots et des combinaisons tactiques. Car quelles que soient les arrangements qui sortiront du Congrès de Reims, la future direction du PS appliquera l'orientation majoritaire en particulier quand viendront les prochaines élections européennes. Il faudrait alors accepter ce que nous refusons depuis toujours : le traité de Lisbonne et le Manifeste commun avec les partis sociaux démocrates qui gouvernent avec la droite dans leur pays. Non ! Pour nous, ça suffit comme ça !

Nous prenons nos responsabilités. Dans la crise du capitalisme, notre pays a besoin d'une autre voix à gauche. Nous voulons lui être utiles. Nous voulons reprendre l'initiative, formuler une alternative, faire reculer et battre Sarkozy. Par fidélité à nos engagements, nous prenons donc notre indépendance d'action. Nous quittons le Parti socialiste. Nous allons porter publiquement notre conception du combat républicain et socialiste, sans concession face à la droite, au capitalisme et leur irresponsabilité destructrice contre la société humaine et l'écosystème. Nous allons la proposer au suffrage universel. Ainsi que nous l'a montré en Allemagne Oskar Lafontaine avec Die Linke, nous décidons d'engager avec tous ceux qui partagent ces orientations la construction d'un nouveau parti de gauche et nous appelons à la constitution d'un front de forces de gauche pour les élections européennes. Nous savons qu'une énergie immense dans notre peuple est disponible pour le changement. Il faut aller de l'avant.

Jean-Luc Mélenchon, sénateur de l'Essonne, Marc Dolez, député du Nord

Pour aller de l'avant, un site sera ouvert en fin de journée à l'adresse www.casuffitcommeca.fr .


Commentaire :

Quelques soient nos divergences avec eux - et elles sont nombreuses - la gauche révolutionnaire doit réagir positivement à cet évènement majeur. Aux dirigeants et aux militants de ces tendances nous devons faire des propositions concrètes de travail en commun à la fois dans les luttes et sur le terrain politique. Il y a suffisamment de points en commun, sur la crise économique, sur l'Europe, sur la défense des services publics. Ne ratons pas l'occasion de renforcer l'opposition de gauche à la politique de Sarkozy et à la dérive droitière du Parti socialiste.


DES REACTIONS

Le commentaire de Christian Picquet ...

MARS-Gauche républicaine : Enfin du neuf!

Ici, Gérard Filoche analyse les résultats du vote des militants du Parti socialiste qui a donné la motion Gérard Collomb-Ségolène Royal en tête, mais de peu, face aux trois autres motions principales. Il croit possible une alliance des partisans de Bertrand Délanoé et de Martine Aubry derrière le jeune et médiatique représentant de la gauche du PS, Benoît Hamon (que certains commencent à comparer à Obama!), dont la motion est arrivée quatrième, avec 20% des voix. Tout sauf Royal ! La lecture des commentaires donne une idée du débat entre ceux qui veulent rester au PS (comme Filoche) et ceux qui sont tentés de suivre Mélenchon et Dolez.

Alain Krivine de la LCR, dont on ne peut pas m'accuser d'être un fan, se dit prêt à discuter "sur des bases claires" avec Mélenchon et Dolez au sujet des élections européennes de juin 2009. C'est plutôt un bon signe.

Le blog de Michel Soudais, éditorialiste à Politis

Clémentine Autain accueillit chaudement Jean-Luc Mélenchon dans "l'autre gauche"

Des membres du PS à Montreuil (93) décident de rejoindre le nouveau 'Parti de gauche' de Mélenchon et Dolez ...

Libellés : ,


Comments:
Chers camarades,
partie prenante du NPA de la LCR apres m'etre battu de toutes mes forces pour une candidature unitaire de la gauche antilibérale, je salue votre courageuse décision.
Le peuple de gauche a besoin d'unité.
Jean-Luc, avant meme les européennes, nos prochaines échéances sont contre la privatisation de la Poste, pour les services publics, l'emploi et les salaires, en nous mobilisant ensemble ! Ce nouveau parti auquel nous aspirons doit rassembler tous ceux qui veulent s'opposer au libéralisme et au capitalisme.
Camarades, aidez-nous à réaliser, dans la diversité, l'unité de toute la gauche de gauche ! A bientot
Daniel Lartichaux-Ullmann.
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud