07 mars 2008

 

Le PS de Saint-Denis touche le fond ...




Saint-Denis, jour de marché

La campagne des municipales à Saint-Denis touche à sa fin, et les deux principales listes d'opposition - celle du PS/PRG/divers Verts et un élu communiste et celle de l'UMP - se sont distinguées par une exploitation honteuse du thème de l'insécurité. Décidément, Georges Sali, chef de file du PS, mérite bien son nom.

Il existe en anglais une expression qui se traduit par "Mensonges, putains de mensonges et ... statistiques". Le dernier tract du PS est un modèle du genre.

(En rouge) "Notre ville concentre, à elle seule, 37% de tous les actes de délinquance commis en 2007." (il faut lire plus loin pour savoir que les 37% sont par rapport au département de la Seine-Saint-Denis). Le chiffre paraît effectivement élevé, pour une ville dont la population représente 6,5% de celle du département. Si le chiffre est exact (la source n'est pas citée) il peut y avoir plusieurs explications. Mais expliquer, chercher à comprendre, relativiser, éduquer, ce n'est pas au goût des démagogues socialistes. Ils préfèrent se saisir de quelques faits divers dramatiques pour servir leurs ambitions électorales. Ici, pas besoin de la droite classique, on a le PS.

Pour ceux qui ne connaissent pas notre ville, il faut préciser qu'elle jouxte la ville de Paris, qu'elle est traversée par deux autoroutes et la RN1, qu'elle possède trois gares, un tramway, de nombreuses lignes de bus et quatre stations du métro de la ligne 13 (l'une des plus fréquentée, et officiellement la plus chargée de tout le réseau), qu'elle a une très grande université (Paris 8) ainsi que plusieurs antennes universitaires, plusieurs grands lycées dont un lycée professionnel, que son marché est le deuxième plus important de l'Île de France, qu'elle accueillit de nombreuses manifestations sportives et artistiques (présence du Stade de France).

Autrement dit que Saint-Denis est traversée tous les jours par un véritable flot humain. Sa gare principale, qui dessert Paris et toute une partie de la banlieue nord (Seine-Saint-Denis, Val d'Oise ...) est l'une des plus fréquentées de la région, et probablement la plus mal entretenue (je suis bien placé pour le savoir) - et ce n'est pas le lifting en cours qui va la rendre conforme aux normes élémentaires de confort et de sécurité..

Mais surtout, la ville concentre tous les problèmes sociaux engendrés par le capitalisme décadent et néo-libéral (pas de trace d'une opposition aux politiques sarkozyennes dans le tract du PS, non plus) : crise du logement, expulsions, précarité, rareté et déclin des services publics, salaires de misère ...

Tous ces éléments doivent nous faire traiter les statistiques avec énormément de précaution. Et surtout éviter des comparaisons abusives. (Mon ancien professeur de criminologie à la London School of Economics m'a bien fait comprendre que, de toutes les statistiques, celles de la criminalité sont de loin les moins fiables. Pour ne donner qu'un aperçu, prenons l'exemple des chiffres de la 'petite' délinquance, les incivilités etc. En fait, les chiffres officiels sous-estiment la réalité, étant donné que beaucoup de citoyens estiment que "cela ne vaut pas la peine" de faire une déclaration. Surtout d'ailleurs à Saint-Denis où on dit communément que la police s'en moque. Il suffit que le pourcentage de déclarations varient de quelques points - suite par exemple à l'ouverture d'un nouveau guichet ou de quelques articles de presse - et les chiffres explosent. Pourtant, le nombre de délits n'a pas changé.)

Le PS de Saint-Denis, lui, se moque de ses lecteurs en préférant citer quelques statistiques trompeuses, partielles et présentées hors de tout contexte, plutôt que d'élever le débat. Au lieu de parler de la politique du gouvernement Sarkozy, de la spéculation boursière, des délocalisations capitalistes, il concentre son feu sur ... la municipalité de Saint-Denis.

Certes, les responsables politiques locaux ne sont pas toujours au-dessus de toute critique. Mais en même temps ils font beaucoup pour que la ville soit plus humaine. Ce n'est pas un hasard si la liste du maire, Didier Paillard, est soutenue par des forces allant du PCF à Lutte Ouvrière, en passant par le MRC, une partie des Verts et des responsables ... socialistes, dont la candidate du PS aux dernières élections législatives, Rose Gomis.

Autre exemple de l'attitude désinvolte des amis de M Sali quand il s'agit de manier les statistiques : le "doublement" du rythme des vols à mains armées qu'on extrapole des chiffres de janvier et février 2008. Une tendance lourde basée sur ... deux mois.

Encore mieux : "Le taux de criminalité (!) est de 162% à Saint-Denis." Sic, sic et re-sic.

Enfin, le PS nous sert des affirmations absurdes comme "les habitants [donc tous les habitants ! NDLR] n'osent plus venir en réunion publique ... car il faut revenir après 20h." Et moi qui rentre très souvent du travail après 20h en passant par le quartier de la gare ! Je n'hésite pas non plus à me promener sur la rue de la République à minuit en été, quand elle est toujours animée.

Il ne s'agit pas de nier qu'il y a des problèmes d'insécurité dans notre ville, comme partout ailleurs, ni que certaines personnes - âgées surtout - sont angoissées par le comportement d'une minorité. Tout cela est malheureusement vrai. De là à insinuer que la population "honnête" de Saint-Denis vit recroquevillée sur elle-même, terrorisée par des hordes barbares - alors que c'est une ville très sociable avec une vie associative très active (on se demande comment, s'il faut terminer toutes les réunions avant 20 heures !) - il y a un pas énorme que jusqu'à présent seuls les gens de droite et d'extrême droite ont osé franchir.

Pourtant, le PS a axé sa campagne essentiellement sur ce thème et ce n'est pas un hasard si ce tract sort à la veille du 1er tour. Il réclame une police municipale de 200 agents (au lieu de 19 actuellement) et (scandaleusement) "une présence renforcée de la Police nationale dans tous les quartiers". Quand on connaît les agissements récents de la police nationale et des CRS à Saint-Denis et ses environs (rackets aux puces de Saint-Ouen, tirs en l'air devant un campement de Roms par des policiers éméchés, abus de prostitués par des CRS ...) on se dit que le PS ne peut vraiment pas tomber plus bas.

Alors, au premier tour, votons pour la liste 'Saint-Denis pour tous' ou comme moi pour celle de la LCR 'Saint-Denis 100% à gauche'. En espérant que le PS ne réalise pas ici comme dans d'autres communes du '93' son ambition de remplacer le PCF - pour mieux préparer des alliances avec le centre-droit. (Malheureusement il va falloir dans certains endroits voter pour le PS au 2ème tour, pour battre la droite.)

Le blairisme ne passera pas !

Libellés :


Comments:
Le Poireau Rouge dit

De larges extraits de ce message ont été publiés sur le blog des supporters de S Royal de Saint-Denis me traitant de "propagandiste communiste" et 'd"agent" de la mairie (sommes-nous revenus à l'époque du sénateur McCarthy ?)

Les voici : http://saintdenisdavenir.unblog.fr/2008/03/15/70ans-de-communisme-ou-est-la-democratie-de-gauche-a-saint-denis-ils-ont-des-agents-partout-et-ne-voient-et-necoutent-queux-memes/#respond

Je remercie l'auteur de m'avoir fait autant de publicité, mais je trouve sa réponse complètement parano.

Où voit-il la main de la mairie communiste ? Je suis un militant non-encarté et je n'ai aucun lien avec la mairie de Saint-Denis. Mon blog est entièrement indépendant, et je ne consulte aucun responsable politique local avant de publier des messages.

Où voit-il des attaques personnelles à part un assez mauvais jeu de mots sur le nom de M Sali (cela s'appelle l'humour british) ?

Je note qu'il fait aucune réponse aux critiques j'ai émises concernant l'utilisation abusive des statistiques.

Dois-je le rappeler que s'il est vraiment "fier d'être socialiste" il passerait son temps à militer contre la politique de Sarkozy-Fillon et ses représentants locaux, et non à poursuivre son obsession anticommuniste. (A ce propos, si les communistes locaux étaient si méchants, pourquoi le PS s'allie avec le PC contre le maire Vert Bourgain à l'Île St Denis ? Cela démontre que votre seule préoccupation est de prendre des mairies à tout prix, en utilisant n'importe quelle méthode, même si cela fait le jeu de la droite et de l'extrême droite.)

Je vous invite, si le débat vous intéresse, à laisser des commentaires ici (je n'ai pas trouvé le moyen de le faire sur votre blog). Ils seront publiés, à l'exception de tout propos injurieux et mensonger.
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud