25 janvier 2008

 

C. Picquet :La direction de la LCR marche cul par-dessus tête

Christian Picquet critique la stratégie de la direction de la LCR.

/.../ A mesure que le projet se concrétise, la définition du nouveau parti se veut de plus en plus «révolutionnaire» et prétend ne s’adresser qu’aux seuls «révolutionnaires». Les gens vont donc comprendre que les bases proposées sont celles de la LCR aujourd’hui et qu’elle veut les instrumentaliser. Cela risque d’avoir un coût politique élevé : le refus de discuter avec les sensibilités antilibérales existant par ailleurs, du PCF aux gauches dans le PS en passant par les forces alternatives, pour en appeler aux seuls «anonymes» dans les luttes, aux «héros du quotidien».

/.../ on définit tout à l’avance, la base politique - «révolutionnaire» -, le périmètre - seulement les anonymes et les acteurs de terrain - et le calendrier. Comment dire après aux futurs adhérents : venez, on va tout décider à égalité avec vous. Ils veulent une formation qui rassemble le meilleur des traditions de la gauche anticapitaliste. Son pluralisme est une nécessité, sauf à penser que la LCR seule peut réaliser la synthèse indispensable.


Olivier Besancenot sur le scandale de la Société Générale ...

Suivre le congrès de la LCR sur son site ...

Adresse des Collectifs unitaires au 17ème Congrès de la LCR

Libellés : ,


Comments:
Peux -tu rajouter la déclaration de la (majorité de la) LCR sur le nouveau parti, pour que les gens puissent juger sur pièce...
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud