16 novembre 2007

 

Connaître tes ennemis : Rachida Dati


Dans La République des Lettres, le profil de la Condoleeza Rice française. L'histoire d'une arriviste :

À la suite d'une rencontre avec Albin Chalandon, alors Garde des Sceaux, ce dernier la pistonne pour qu'elle entre comme comptable stagiaire à la direction financière du groupe Elf Aquitaine, poste qu'elle occupe de 1987 à 1990 tout en poursuivant ses études. Lors de la remise du Prix de la Fondation de la vocation à sa soeur aînée, Rachida Dati rencontre Jean-Luc Lagardère, qui lui offre en 1990 un emploi d'Auditrice à la direction de son groupe Matra Communication.

En 1993, Rachida Dati rejoint à titre d'Auditrice interne la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), basée à Londres, et entre au Conseil d'administration de Planetfinance, l'organisme de microcrédit de Jacques Attali qu'elle rencontre par l'intermédiaire de Marceau Long, à l'époque vice-président du Conseil d'Etat. Ce dernier la présente également à Simone Veil.

En 2002, Rachida Dati propose ses services à Nicolas Sarkozy et se place désormais dans son sillage, tout en devenant aussi la meilleure amie de son épouse ("c'est plus qu'une amie, c'est ma soeur", déclare même Cécilia Sarkozy).

[E]lle s'inscrit à l'UMP (présidée par Nicolas Sarkozy) puis, après s'être mise en disponibilité du ministère de la Justice et s'être fait coachée par Jean-Claude Narcy (présentateur de TF1), elle est propulsée en janvier 2007 porte-parole du candidat pour sa campagne présidentielle.

Rachida Dati envisage d'introduire une "franchise judiciaire"

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud