02 octobre 2007

 

La trahison des intellectuels antiracistes

Dans cet article en anglais, Arun Kundnani, rédacteur en chef adjoint de la revue britannique Race and Class, commente la transformation d'intellectuels progressistes ("liberals" en anglais), défenseurs par le passé d'un antiracisme respectable et semi-officiel, en partisans d'une nouvelle orthodoxie - celle de la défense des "valeurs occidentales éclairées" contre la supposée "menace islamiste".

Pas surprenant, donc, que le nouveau premier ministre Gordon Brown puisse se permettre de se vanter devant le congrès du parti travailliste de sa lutte pour "des emplois britanniques pour des travailleurs britanniques". La dernière fois que j'ai entendu ce slogan, cela venait de la droite de la droite britannique dans les années 1970.

Cet article fait référence à la Grande-Bretagne, mais nos propres Philippe Val et autres André Glucksmann se reconnaîtront.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud