17 juin 2007

 
A la 'une' du Courrier de Genève (l'article n'est pas consultable en ligne)

"Alors qu'elle apparaît plus divisée que jamais, la gauche française pourrait avoir tout à gagner à s'inspirer de son homologue allemande. Là-bas, néocommunistes d'Allemagne de l'Est et représentants de l'Alternative électorale pour le travail et l'égalité sociale viennent de fusionner pour donner naissance à «Die Linke». A sa tête, on retrouve notamment Oskar Lafontaine, ancien président du SPD, qui met sous pression son ancien parti, lequel a selon lui clairement trahi sa mission. /.../"

Libellés :


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud