27 mai 2007

 

Les législatives à Saint-Denis

Je reviens d'une séance de tractage sur le marché de Saint-Denis pour le candidat du Parti communiste (soutenu entre autres par notre Collectif unitaire de Saint-Denis), le député sortant Patrick Braouezec. Des militants d'Europalestine sont venus lui apporter leur soutien. Nous avons croisé des diffuseurs d'autres candidats - du PS, des Verts, de la LCR et surtout du nouveau Mouvement démocrate de François Bayrou, venus en force soutenir leur candidat vedette, le judoka Djamel Bouras. A la "une" de son tract, on voit sa photo avec ... Jacques Chirac !

Le 'MoDem' de Bayrou semble avoir attiré quelques jeunes et beaucoup d'opportunistes sur une ligne de rejet des partis établis, ceux de la gauche et de l'extrême gauche compris. Comment les situer ? S'ils sont tous comme un militant local de l'UDF à qui j'ai demandé s'ils étaient plutôt à gauche ou à droite et qui m'a répondu que "A Saint-Denis nous sommes plutôt de gauche", on peut craindre qu'ils s'adapteront aux tendances dominantes localement pour avoir des voix (un peu comme les Lib Dems en Angleterre qui sont les pires des opportunistes). Il faut surtout se méfier des gens qui disent que "le clivage droite-gauche est dépassé". Ils font surtout le jeu de la droite, pour laquelle la confusion des esprits et le brouillage des lignes politiques est une arme très efficace. Mais il y a probablement des gens sincères là-dedans. Face à Sarkozy, il faut les convaincre que nous avons besoin d'une gauche "de gauche" et non d'un "centre mou".

***

A Saint-Denis, dans la 2ème circonscription, il y a 15 candidats, dont ceux du 'Parti de Rachid Nekkaz', le MPF de De Villiers (qui doit connaître Saint-Denis seulement pour les tombeaux des rois de France), le Parti humaniste (une secte), 'La France en action', le MNR de Mégret et un fantomatique 'communiste'. A gauche, il y a le PC (Braouezec), le PS (qui a eu la bonne idée au moins de présenter une candidate d'origine sénégalaise), le MRC, les Verts, la LCR, LO, le PT. Dans la 1ère circonscription, il y a même 17 candidats.

***

Je ne suis pas contre des candidatures fantaisistes quand elles sont drôles, comme en Angleterre. La politique en France manque justement d'humour. Le problème, c'est plutôt la multiplication des candidatures à gauche qui ne sont pas justifiées par une réelle implantation locale et dont on sait que la raison est essentiellement la possibilité pour les partis présentant plus de 50 candidats de toucher 1,63 € par voix pendant cinq ans.

Que des partis de droite se prêtent à ce petit jeu cynique est compréhensible. Que des partis comme Lutte Ouvrière ou la LCR présentent chacun plus de 500 candidats y compris dans des endroits où ils n'ont jamais mis les pieds est plus choquant. En 2002, par exemple, la LCR n'avait aucun militant et aucune activité à ma connaissance dans ma circonscription - j'habitais Sèvres à l'époque -, mais elle a quand même présenté une candidate - une étudiante - que personne n'a vue. Dans la circonscription voisine, à Boulogne, elle a présenté une candidate qui était connue pour son travail associatif dans son quartier mais qui n'avait aucune activité politique, et il n'y avait pas de cellule de la Ligue dans la ville. Naturellement, dans les deux cas, il n'y a eu aucun résultat électoral ni militant, car en réalité il n'y a pas eu de campagne.

C'est un peu se moquer des travailleurs dont on prétend incarner les intérêts.

A Saint-Denis, ces deux partis ont une implantation et font partie du tissu militant très riche de la gauche locale, malgré un certain sectarisme. Ils ont également un élu chacun au Conseil municipal. Le candidat de LO est un syndicaliste connu, celle de la LCR une enseignante et (hyper)activiste locale dont personne ne peut contester la légitimité - même si elle est malheureusement représentative de la fraction la plus fermée de la Ligue. Mais dans combien de circonscriptions présentent-ils des candidats de circonstance qui, s'ils obtiennent quelques voix, le devront uniquement à la popularité de Besancenot que les gens ont "vu à la télé" ?

De telles pratiques contribuent à l'idée malheureusement très répandue qu'"ils sont tous pareils".

Libellés :


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud