17 mars 2007

 

La campagne de Patrick Braouezec à Saint Denis

Le bilan de mandat de Patrick Braouezec, sous forme de fichier PDF ...

Le blog A Gauche Ensemble!

Libellés :


Comments:
Texte envoyé par un membre du Collectif unitaire antilibéral de saint-Denis et de la LCR, Alain Baron :

On peut lire dans le "Journal de Saint-Denis" daté du 14 mars, diffusé gratuitement par la mairie à 47 000 exemplaires, un article rafraîchissant.

Le titre en est "Braouzec en piste pour les législatives". Pour les dionisyens, ce n'est pas vraiment une nouveauté : son portrait est en effet collé massivement dans la ville depuis une dizaine de jours avec comme seul message politique « toujours à vos côtés, votre député ».
On peut lire dans ce journal : « Un collectif se réunit chaque semaine depuis plusieurs mois, le comité d’initiative et d’actions qui le soutient tourne à plein pour élaborer des propositions programmatiques, des affiches commencent à être collées, une lettre est adressée aux électeurs de la circonscription et enfin un jourrnal-bilan de huit pages est en cours de diffusion. Pas mal pour un sortant ».

A en croire « Le journal de Saint-Denis », une telle rapidité à se lancer dans la course pour son troisième mandat s’expliquerait par l’importance de la mission dont Patrick s’estime investi : sauver le camp anti-libéral,
"Si Patrick Braouzec propulse autant le scrutin législatif, c'est (…) pour amoindrir les dégâts collatéraux que provoquent les divisions de la gauche anti-libérale dans la campagne présidentielle. Car l’absence de candidature unitaire de cette mouvance à la gauche du PS n’aboutit pas seulement d’après les sondages à l’addition de scores lilliputiens. Elle constitue aussi un risque de clivage entre pro-Buffet et pro-Bové. (commentaire : tiens, Besancenot a disparu du camp anti-libéral, il n’était donc question que de la division au sein du PC). C’est donc avant tout pour rassembler un camp en proie à la gueguerre que Braouzec s’est si vite lancé dans la bagarre ». Merci Patrick, grâce à toi, les deux ailes du PC vont pouvoir se réunifier !

Et le sens du devoir de Patrick est si fort chez lui, qu’il sacrifie allègrement sur l’autel de la réconciliation certains de ses compagnons de route anti-libéraux momentanés. Exit donc la proposition de prendre comme suppléant quelqu’un n’appartenant pas au PC. Dans un courrier du 14 mars adressé au collectif anti-libéral de Saint-Denis, il annonce en effet que sa suppléance sera assurée comme d’habitude par la maire PCF de Pierrefitte. « la candidature de Catherine m’est apparu comme la plus pertinente ». La diversité serait néanmoins assurée expliquent les afficionados de Patrick : « la suppléante appelle en effet à voter Buffet, et le candidat est porte-parole de Bové ».

Propos sans doute imprudent : le « Journal de Saint-Denis » du 14 mars, généralement bien informé, annonce en effet plus ou moins clairement que Braouzec soutient Bové comme la corde le pendu.
« Soucieux du risque de divisions irrémédiables, Patrick Braouzec s’est d’ailleurs interrogé sur sa propre attitude. Celui qui est (qui fut ?) l’un des 21 porte-parole de José Bové a en effet déclaré : « Je ne sais pas jusqu’où j’irai dans mon soutien à cette candidature, mais j’ai des points d’interrogation par rapport à sa campagne. Pour être franc, je suis dans l’expectative. » Dans quelques jours, Patrick Braouzec a annoncé qu’il lèverait ce coin de voile qui n’en est plus vraiment un…. ».
Bref, comme Christian Picquet ou Clémentine Autain, Patrick Braouzec s‘apprêterait , d’après « Le journal de Saint-Denis », à quitter à son tour le navire Bovétiste.


Rassembleur, Braouzec propose néanmoins à toutes et tous de se rallier collectivement ou individuellement à son panache blanc. Il ajoute en effet dans sa lettre au collectif unitaire de Saint-Denis : « Je souhaite donc que notre candidature – aux législatives - soit également celle des collectifs de Saint-Denis et Pierrefitte. Si vous le décidez, je souhaite que vous puissiez faire partie du comité de campagne. Dans le cas contraire, ceux qui souhaitent participer à la campagne à titre individuel sont les bienvenus ».


Alain Baron
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud