29 novembre 2006

 

Should Scotland go?

by Neil Davidson (Socialist Worker, UK, 2/12/06).

Dans un sondage récent, 51 % des Ecossais se sont prononcés pour l'indépendance du pays. 57 % des Anglais étaient d'accord (ce qui paradoxalement reflète probablement la montée d'un nationalisme anglais - à distinguer du nationalisme britannique).

L'indépendance est une des revendications principales de la gauche radicale écossaise - ou en tout cas d'une majorité de celle-ci. Neil Davidson, historien reconnu et membre du nouveau parti Solidarity - Scotland's Socialist Movement, défend un autre point de vue. La gauche doit soutenir - cela va de soi - le droit des Ecossais à l'auto-détermination. Elle n'est pas contre la dissolution de l'Etat britannique par principe. Mais cela ne signifie pas qu'elle doit la revendiquer activement. Une grande partie de la gauche radicale entretient des illusions dans la capacité d'un Etat indépendant d'évoluer vers le socialisme. Si le socialisme était véritablement à l'ordre du jour en Ecosse, ce serait à la suite d'une grande mobilisation de la classe ouvrière de ce pays. Il n'y aucune raison de penser qu'une telle mobilisation en Ecosse ne serait pas accompagnée par une mobilisation semblable dans les autres parties de la Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles ...). Autrement dit, les conditions de la création d'un véritable Etat socialiste indépendant en Ecosse sont précisément celles qui la rendraient inutile.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud