25 novembre 2007

 

The End of a Racist Union Basher

NEW Les camarades de l'ISO analysent les résultats des élections en Australie dans le n° 576 de Socialist Worker (Australia).



Au revoir et bon débarras (avec tout le tact habituel de nos camarades australiens)

Comment traduire "union basher" en français ? Cela signifie que le tout nouveau ancien premier ministre de droite australien, John Howard, est un habitué des mauvais coups contre les syndicats.

Son successeur Kevin Rudd (travailliste) est souvent considéré comme un 'Tony Blair' australien. Il promet de travailler en étroite collaboration avec le patronat et tient un langage on ne peut plus "modéré".

Mais le fait est que Howard a axé sa campagne sur les liens de Rudd avec les syndicats ouvriers, qu'il supposait être très impopulaires avec l'électorat. Et il a perdu.

La gauche radicale australienne a fait campagne contre les lois anti-syndicales et extrêmement libérales du gouvernement de Howard, contre la présence des troupes australiennes en Irak et en Afghanistan, pour la défense des droits des aborigènes, contre le harcèlement des réfugiés et sur le thème de l'environnement. Les syndicats, après avoir organisé des manifestation de masse contre la politique de Howard, ont donné des consignes très claires de vote.

La position d'une partie de la gauche révolutionnaire, dont Socialist Alternative et l'International Socialist Organization, était d'appeler à voter pour les Verts, avec Labor (le parti de Rudd) comme deuxième choix (le système électoral australien est assez compliqué). Il y avait également quelques candidats socialistes.

Lire cet article de Rick Kuhn, de Socialist Alternative, en anglais ...

Cet article de l'International Socialist Organization (Australia) met en garde contre "le gouvernement travailliste le plus droitier depuis les années Trente".

Libellés :


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud