23 novembre 2007

 

William Blake est né il y a 250 ans



William Blake, né à Londres le 28 novembre 1757, décédé le 12 août 1827.

Peintre, graveur, illustrateur et poète unique et inclassable.

Souvent traité de "fou" par les défenseurs des valeurs officielles ; aujourd'hui considéré comme un des plus grands artistes anglais.

Républicain, partisan de l'égalité des races et des sexes - y compris en défendant le droit des femmes à l'épanouissement sexuel - et dénonciateur de l'esclavagisme et de l'expoitation des ouvriers (des enfants, notamment).

Blake collabora avec l'écrivaine féministe Mary Wollestonecraft et fréquenta les milieux radicaux inspirés par les idées de la révolution française. Il illustra des oeuvres de Dante, de Milton et d'auteurs contemporains.

Profondément mystique et croyant, il refusa toute autorité religieuse. Ses idées lui valurent une accusation - très grave - de sédition, mais il fut acquitté.

Plusieurs de ces oeuvres dénoncent la misère et l'exploitation de cette période très noire pour le prolétariat et le sous-prolétariat anglais.

La chanson Jérusalem composée sur des paroles de Blake est encore capable d'émouvoir des millions d'Anglais. Elle met en valeur le contraste entre une Angleterre idyllique, heureuse ("ce pays vert et plaisant") et celle, industrielle, polluée et bourgeoise, qui naissait. le dernier verset est un appel à la lutte.

Jérusalem peut également être lue comme un hymne patriotique, et elle est souvent chantée par des gens de droite et des nostalgiques d'un mode de vie traditionnel et conservateur.

Mais la droite peut difficilement revendiquer l'héritage d'un artiste hors normes, radical, contestataire et rebelle.



Blake illustra un livre sur une expédition anglaise contre des esclaves révoltés au Surinam avec cet image A Negro Hung Alive by the Ribs to the Gallows (1796)

L'article de Wikipedia en anglais sur Blake lui rend justice. Celui de la version française ne fait aucune référence à ces idées.

Blake's revolution, by Judy Cox

Some short texts in English.

Un petit texte traduit en français.

Libellés :


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud