06 septembre 2007

 

La République de l'exclusion

Quatre élèves sikhs ont été mis en quarantaine à Drancy (dont le nom est d'ailleurs synonyme des trains de la mort pendant la deuxième guerre mondiale) pour avoir commis le 'crime' de port de couvre-chef. (Nouvel Obs, 05/09/07)

"Nous dialoguons avec les familles pour leur rappeler les possibilités de revenir à la norme [quelle norme?] ou d'aller vers un établissement privé [dont il se fait le meilleur recruteur!]", aurait même dit un inspecteur-adjoint de l'Education Nationale sans se rendre compte, apparemment, de l'énormité de ses propos.

Triste République !

About Sikhs (sur le site de l'association United Sikhs)

Le sikhisme face à la loi sur la laïcité, par Kudrat Singh Khalsa

DERNIERE NOUVELLE

Selon nos informations, les quatre garçons sikhs ont rejoint leur classe vendredi, ayant accepté un compromis (port d'un petit carré de tissu !). Des filles voilées auraient capitulé devant le chantage d'une administration décidément déterminée d'aller jusqu'au bout de sa logique folle. Force est d'ailleurs de constater que la vraie cible de cette loi reste les filles musulmanes - un compromis avec les garçons sikhs étant acceptable si les filles acceptent d'être humiliées. Comme nous l'avons toujours dit - cette loi est raciste et sexiste et la gauche doit exiger son abrogation immédiate.

Sikh school sidesteps French ban
Sur le site de la BBC, (15/09/07) : ouverture d'une école sikhe à Bobigny

Libellés :


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud