07 mai 2007

 
Communiqué : Direction de campagne de José Bové

Jacques Perreux, directeur de campagne de José Bové

Une large majorité d’électeurs a choisi de porter le Maire de Neuilly-la-friquée à la Présidence de la République. Pour incontestable que soit ce résultat, nous le déplorons et tenons à souligner, à nouveau, les dangers que charrie l’élection de Nicolas Sarkozy.

Avec son programme, dicté par le MEDEF, la situation va vite virer au cauchemar pour l’immense majorité de la population travailleuse et notamment pour les plus modestes et les plus fragiles. Nous ne l’accepterons pas. Nous appelons à la résistance face à un régime qui promet d’être autoritaire et à la solidarité envers tous ceux qui risquent de souffrir dans les semaines et mois à venir de mesures de discrimination et d’exclusion. De toutes nos forces, nous nous y opposerons.

La faiblesse du score de Ségolène Royal démontre combien est erronée la stratégie d’un PS tourné vers les sirènes centristes avec un projet politique social-libéral. Ce soir, avec plus de force encore, s’impose l’audacieuse nécessité d’inventer et de construire une gauche sociale, antilibérale, écologiste et féministe. Face au pouvoir brutal qui occupera l’Elysée, nous appelons toutes les formations et tous les courants de la gauche antilibérale à faire preuve de responsabilité en œuvrant, dans les prochains jours, à un front commun pour les Législatives. Il faut que soient élus de nombreux députés de la gauche antilibérale au scrutin de juin. Seule une démarche unitaire, éloignée des soucis d’appareils, peut le permettre.

Le 6 Mai 2007

Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud