07 mars 2007

 

Rassemblement devant le Conseil Constitutionnel pour le droit de José Bové de se présenter à l'élection présidentielle

Je reviens du rassemblement organisé devant le Conseil Constitutionnel à Paris mercredi 7 mars pour réclamer la fin des pressions sur les élus pour qu'ils ne donnent pas leur signature à José Bové. Nous étions une bonne dizaine à faire le déplacement de Saint-Denis, malgré les aléas de la Ligne 13 (pour ceux qui ne la connaissent pas, c'est la plus chargée du réseau parisien). Il y avait quelques centaines de manifestants, certains baillonnés ou portant des pancartes ('Libérez nos maires !'). A la tribune, Yves Salesse, Susan George, Clémentine Autain (démentant de fausses informations circulées ici et là sur son attitude), Fernanda Maruchelli (membre du CN du PCF), la dionysienne Adjera Lakehal du Collectif Banlieues et Immigration avec José Bové, Eros Sana, Daniel Breuillet, des musiciens et d'autres encore que je n'ai pas notés. Les militants unitaires soutenant la candidature de Bové ont de la pêche, mais certains élus sont frileux - à nous de les convaincre.
PROCHAIN GRAND MEETING DE LA REGION PARISIENNE
A NANTERRE LE 14 MARS
AVEC JOSE BOVE à 20 H SALLE DES CONGRES DE NANTERRE entouré de : Francine Bavay (alterekolo), Patrick Braouzec (PCF), Claire Villiers (Initiatives Citoyennes), Nordine Iznasni (porte parole Immigration Banlieue)

APPEL AUX ELUS
Jusqu'au bout nous avons agi de toutes nos forces pour qu'après s'être mis d'accord sur un contenu et une stratégie, les collectifs anti-libéraux choisissent le nom d'une ou d'un candidat unitaire dont la campagne collective aurait permis un rassemblement à la fois concret et respectueux des différentes sensibilités.
A quelques jours de la date limite de dépôt des candidatures, force est de constater que ce ne sera pas possible.
C'est dommage pour le mouvement anti-libéral et pour la gauche toute entière dont nous voyons qu'elle ne va pas bien. Sans dynamique, elle reste à ce jour, bloquée autour de 40 à 42 %.
Pourtant, notre priorité absolue est d'empêcher la droite de l'emporter. Et pour cela, il faut rassembler les forces progressistes.
Puisqu'une seule candidature antilibérale na pas été possible, il faut absolument que toutes les sensibilités partie prenante de ce mouvement puissent se présenter.
Marie-George Buffet dispose d'un grand nombre de parrainages et c'est très bien. Il est de notre responsabilité d'élus de veiller à ce que José BOVE et Olivier BESANCENOT obtiennent les 500 signatures dont ils ont besoin pour pouvoir se présenter afin de permettre à celles et ceux qui se reconnaissent dans leur courant de pensée, de s'exprimer.
C'est d'abord une question de démocratie face à des institutions qui brident le pluralisme et le débat d'idées pour nous cantonner dans la bipolarisation.
C'est une nécessité toute de suite pour peser à gauche car ces candidats ne se concurrencent pas mais se complètent. Ensemble, ils élargissent le champ des forces de contestation de la société libérale.
C'est indispensable enfin, pour faire bouger toute la gauche et construire l'avenir au plan local, en France et en Europe.
Face à l'importance de ces enjeux, nous appelons tous les élus attachés à la démocratie et au pluralisme, qu'ils soient socialistes, communistes, verts, membres du MRC ou sans appartenance à un parti et quel que soit leur choix personnel de campagne, à créer les conditions pour que tous les candidats anti-libéraux puissent se présenter à cette élection présidentielle.
Lysiane Alezard, Conseillère régionale Ile de France
Clémentine Autain, Adjointe au Maire de Paris
François Asensi, Député de Seine Saint Denis
René Balme, Maire de Grigny, Rhône
Robert Bret, Sénateur des Bouches du Rhône
Alain Desmarest, Premier Vice président du Conseil Général du Val de Marne
Jacqueline Fraysse, Députée des Hauts de Seine
Patrick Jarry, Maire de Nanterre, Hauts de Seine
Catherine Gégout, Conseillère de Paris
Florence Haye, Conseillère générale de Seine Saint Denis
Ronan Kerrest, Vice-président du Conseil général de Seine Saint Denis
François Labroille, Conseiller régional, Ile de France
Yves Manguy, Maire de Londigny, Charente
Pierre Parent, Maire de Seignelay, Yonne
Jacques Persyn, Maire de Mornac, Vice pdt du Conseil général, Charente
Jacques Ranoux, Maire de Montrem, Dordogne
Malika Zediri, Conseillère régionale Ile de France, Val de Marne

Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud