27 janvier 2007

 

Empire and social-democracy

Notre camarade bloggeur Lenin (pas celui-là, l'autre) a écrit un excellent papier intitulé Empire and social democracy sur la gauche pro-impérialiste qui nous rappelle qu'une partie de la gauche a toujours été tentée par l'idée de la mission civilisatrice et salvatrice, pas forcément de "l'homme blanc" sui generis mais au moins de "l'homme blanc socialiste ou progressiste". (La notion de race n'était pas toujours absente au dix-neuvième et au début du vingtième siècle, non plus). Et cela va de Saint-Simon et Proudhon à Bernard Kouchner et d'autres Glucksmann, même si dans les cas les plus spectaculaires il faudrait plutôt parler d'anciens gens de gauche qui ont retourné leur veste depuis bien longtemps.
La contribution de Lenin est comme d'habitude magistrale. A lire absolument (en anglais, à moins que quelqu'un ait le temps de le traduire).

Lire le blog Lenin's Tomb ...


Commentaire

Il faut absolument lutter de façon prioritaire contre les tentations 'colonialistes' d'une partie de la gauche, social-démocrate surtout, et contre cette idéologie bien française de la "gauche national-républicaine" qui mélange des références au "peuple" et même aux "travailleurs" avec des appels à faire respecter des "valeurs" quasi-pétainistes.

Mais nous ne devons pas laisser passer non plus l'idée - qu'on trouve chez certains intellectuels qui s'érigent en porte-parole des minorités discriminées - que la gauche est d'essence impérialiste et que, en fin de compte, la droite républicaine façon Sarkozy n'est pas si mal que cela.

Il existe bel et bien un courant droitier dans la petite-bourgeosie et chez les cadres "issus de l'immigration", et certains se servent du bilan peu glorieux de la gauche pour semer la confusion. Comme on voit avec ses déclarations sur "la gauche qui a abandonné les travailleurs" et ses références à son statut de "fils d'immigrés", l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine (2% de logements sociaux) est assez habile pour récupérer des voix même chez ceux qui ont tout intérêt à lui bloquer le chemin.

N'oublions pas que Sarkozy est l'ennemi mortel à la fois des travailleurs et des minorités.

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud