08 novembre 2006

 

La gauche unitaire ne reconnaît pas les discriminations raciales

Par Sadri Khiari. Une critique sévère, mais largement justifiée, de la cécité d'une partie importante du mouvement antilibéral unitaire quant à l'oppression spécifique des minorités ethniques et religieuses. La construction de ce mouvement doit être une priorité pour la gauche radicale, mais cela ne doit pas être au prix de gommer des différences de principe sur la question non pas (comme dit justement Sadri) des "discriminations" (terme fourre-tout qui permet d'éviter des questions qui fâchent) mais de la lutte contre le racisme et l'islamophobie.

Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

blogCloud